Publicité

9 janvier 2022 - 15:00

COVID-19

La CNESST respecte la décision sur la période d’isolement de cinq jours

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) annonce qu'elle appliquera les mesures émises par la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux en ce qui concerne la période d'isolement de cinq jours.

Dès l'apparition de symptômes, comme la fièvre, la toux, les maux de gorge, la perte de goût ou d'odorat, un travailleur ou une travailleuse devra se mettre immédiatement en isolement pour au moins cinq jours.

Au bout de ces cinq jours, cette personne peut retourner au travail si :

  • elle est adéquatement vaccinée;
  • elle n'a pas fait de fièvre lors des dernières 24 heures;
  • ses symptômes ont régressé.

Si ces conditions ne sont pas rencontrées, elle devra se soumettre à une période d'isolement de dix jours.

Dans tous les cas, l'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique du travailleur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.