Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 novembre 2012 - 10:50 | Mis à jour : 10:59

Umalia redonne à travers le monde

Par Ghislain Plourde

LAVAL - 

«Umalia vit sa propre mission au quotidien en redonnant aux organismes sans but lucratif de façon créative et productive», tel est le leitmotiv de cette jeune entreprise lavalloise qui a vu le jour en février dernier, et qui aide les entreprises à devenir des acteurs de changement.

Umalia c’est le rêve de Lucie Bourgeois qui a longtemps œuvré dans des rôles exécutifs au sein de multinationales. «J’étais mûre pour du changement. Je voulais faire des actions qui feraient la différence. Ça faisait longtemps que je songeais à quitter», explique celle qui s’est lancée dans le travail humanitaire en septembre 2011.

C’est durant cette aventure que germe l’idée de création d’Umalia. «J’ai rencontré plusieurs personnes et je leur ai fait part du projet. Elles ont été emballées et ont voulu s’impliquer», raconte Lucie Bourgeois.

S'engager dans des pratiques efficaces en matière de Responsabilité sociale d’entreprise (RSE) est d’actualité et apporte de nombreux avantages. C’est dans cette optique qu’Umalia épaule les entreprises qui désirent apporter leur contribution.

Rôle de l’entreprise

Umalia agit comme lien entre les entreprises et les organismes sans but lucratif (OSBL). «Au-delà de simplement récolter des dons pour une cause, d’ailleurs nous ne sommes pas pécialisés en collecte de fonds, nous établissons un diagnostic, élaborons des stratégies, concevons, mettons en œuvre et mesurons des résultats tangibles. Cela profitera autant au donateur qu’à l’OSBL.»

Le désir de responsabilités sociales des entreprises est bien présent, sauf que les moyens de s’y prendre demeurent inconnus pour la plupart. «C’est à ce moment que nous intervenons. Notre équipe d’experts, des professionnels provenant de différents horizons, dresse avec le client ses attentes et son offre. L’engagement sociétal est très motivant et inspirant. Cela donne un sens à l’investissement qu’on y met.»

Pas détourné de l’objectif premier des partenaires

Dans son approche auprès d’entreprises, Umalia a toujours en tête le but premier de son client. «En ayant en tête que les compagnies doivent faire de l’argent, nous basons nos analyses pour maximiser les résultats de l’investissement pour toutes les parties impliquées.»

Au cours de ses premiers mois d’opérations, Umalia a notamment été gestionnaire de projet auprès des organismes Handicap International Canada (mandat au Sénégal), Partenaires canadiens pour la santé internationale et Oxfam-Québec (mandat au Burkina Faso).

Déjà implantée sur le continent africain, Umalia étendra, dans les prochains mois, ses activités en Amérique latine et en Asie.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.