Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 décembre 2017 - 14:45

Plus de 200 rencontres entre les entrepreneurs et des experts en solutions financières

Réseautage éclair en financement

Par Salle des nouvelles

À l’occasion d’une demi-journée de réseautage éclair organisée le 30 novembre dernier par le Service du développement économique de la Ville de Laval, plus de 200 rencontres d’affaires ont eu lieu entre plus de soixante entreprises lavalloises et 16 organismes spécialisés en financement.
 
Le concept de « tables tournantes de financement » mis de l’avant a été vivement apprécié des entrepreneurs en leur permettant d’avoir accès à autant de ressources de financement en aussi peu de temps et en un même lieu. Ils ont ainsi pu explorer les différentes possibilités de financement pour leurs projets en développement et prendre connaissance d’une vaste palette de programmes offerts par les organismes présents.
 
Par le biais de rendez-vous d’une vingtaine de minutes, ou tout simplement en se rendant directement au kiosque des organismes, les entrepreneurs ont pu se faire une idée plus précise de leurs partenaires potentiels et mieux évaluer la pertinence d’une entente de financement adaptée à leur réalité.
 
« En tant que responsable des dossiers économiques, je ne peux que me réjouir de cette initiative qui met les besoins de financement des entreprises au centre de nos priorités. Elle nous a notamment permis de présenter la boîte à outils financiers que nous mettons à la disposition des entrepreneurs et des entreprises afin de stimuler l’entrepreneuriat, encourager l’expansion d’entreprises, en plus de soutenir la croissance de l’emploi », a affirmé David De Cotis, maire suppléant, vice-président du comité exécutif et responsable des dossiers économiques de la Ville de Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.