Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 janvier 2018 - 09:30

Mission économique du premier ministre en Chine

L’entreprise Café Agga parmi les membres de la délégation québécoise en Chine

Par Salle des nouvelles

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, ont réalisé une mission économique de sept jours en Chine, ayant pour but de diversifier et de développer de nouveaux marchés. Ils sont accompagnés de 140 entreprises et organismes issus de sept secteurs, soit biens de consommation et sports, construction et technologies vertes, divertissement, général multisectoriel, aliments et boissons, innovation ainsi que culture.

Parmi la délégation, soulignons la présence de l’entreprise Café Agga, de la région de Laval.

Citations :
« Au cours des dernières années, en faisant une priorité de la saine gestion des finances publiques, nous nous sommes donné les moyens de mieux soutenir nos entreprises, nos institutions d’enseignement et nos organismes dans leurs projets, et donc de faire rayonner le talent, le savoir-faire et la créativité des Québécoises et des Québécois. Parce qu’au-delà des matières premières, ce qui nous distingue, l’avantage compétitif principal du Québec, ce sont nos talents. C’est ce qui rend le Québec si attractif dans le monde et qui nous permet d’innover et d’ouvrir de nouveaux marchés. »
Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« La classe moyenne en Chine compte plus de consommateurs que les États-Unis et son économie est en pleine croissance. Elle est donc un partenaire incontournable pour le Québec, ses entreprises et ses organismes dans une multitude de secteurs de notre économie. D’ailleurs, dans le contexte où la Chine s’est donné comme objectif d’accélérer le développement de l’industrie du sport en encourageant les investissements étrangers, notre apport en la matière est tout indiqué, plus particulièrement en ce qui concerne l’industrie du sport d’hiver. Qu’on parle d’équipements de sport, de mode hivernale et d’accessoires, d’activités sportives ou encore de tourisme, l’expertise du Québec dans tous les aspects des activités hivernales est incontestable. »
Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional

« La région de Laval possède d’importants atouts que nous souhaitons promouvoir auprès des intervenants de la Chine. Les représentants de l’entreprise lavalloise Café Agga profiteront ainsi de cette mission unique pour tisser des liens d’affaires durables dans le secteur des aliments et des boissons, qui met en lumière le talent indéniable de Laval et de tout le Québec. »
Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation et ministre responsable de la région de Laval

 

Faits saillants :

  • En 2016, les exportations québécoises en Chine étaient de 3 G$ (en hausse de 12,1 % sur un an) et les importations chinoises se chiffraient à 10,8 G$. La Chine constitue le premier fournisseur du Québec en Asie et le deuxième au monde.
  • De nombreuses entreprises québécoises font des affaires en Chine et près de 150 d’entre elles y sont implantées. L’an dernier, Export Québec et les Bureaux du Québec en Chine ont accompagné près de 400 entreprises et institutions dans leurs démarches d’affaires en Chine.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.