Publicité

1 octobre 2020 - 14:25 | Mis à jour : 15:51

Soutien aux entreprises

Québec couvrira près de 80% des frais fixes des PME

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Afin de soutenir les quelque 12 000 entreprises contraintes de fermer en raison du confinement partiel, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, annonce la mise en place d’une Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), un volet qui s’ajoute au programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises et dont le coût total est évalué à 100 millions de dollars. 

« Pour des fins de simplicité, nous avons modifié les programmes existants pour rembourser certains frais fixes pour les entreprises qui opèrent dans les zones rouges et qui doivent fermer », a indiqué le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Fitzgibbon. 

« Concrètement, les entreprises visées pourront obtenir un pardon sur leur prêt qui pourrait aller jusqu’à 15 000 $ pour le mois d’octobre. Le pardon permettra de compenser certains frais fixes que les entreprises doivent continuer de soutenir, même si elles sont fermées », ajoute le ministre.

Les frais admissibles sont les taxes municipales et scolaires, la portion non couverte par un autre programme gouvernemental du loyer, les intérêts payés sur les prêts hypothécaires, les frais liés aux services publics (ex. : électricité et gaz), les assurances, les frais de télécommunication et les permis et les frais d’association.

Pour être admissibles à l’AERAM, les établissements doivent être situés en zone rouge , là où la fermeture de certains d’établissements a été ordonnée dans le contexte de la COVID-19 et être visés par un arrêté ministériel de fermeture  d’une durée d’au moins 10 jours durant le mois.

Pour les aides financières de 50 000 $ ou plus, les entreprises sont invitées à se référer au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE), administré par Investissement Québec.

Pour les besoins de moins de 50 000 $, le gouvernement du Québec collabore avec les MRC afin de les appuyer dans le traitement des demandes, « et des ressources seront mises à leur disposition », assure le ministre Fitzgibbon.

Les mesures d'aide financière pour le milieu culturel seront annoncées ce vendredi. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.