Publicité

2 octobre 2020 - 15:30

Développement économique Canada

Ottawa débloque 69,8 millions pour les PME québécoises

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Ce sont 69,8 millions de dollars qu'Ottawa versera à Développement économique Canada (DEC) afin d’aider les entreprises du Québec à se remettre des répercussions de la COVID‑19. 

Cette somme provient des 600 millions de dollars additionnels annoncés pour le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR), ce vendredi, par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. Cet investissement additionnel porte le montant total de l’aide accordée au Canada par l’entremise du FARR à plus de 1,5 milliard de dollars.

De ces 69,8 millions, un montant total de 23,3 millions de dollars sera accordé au réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités et Centre d’aide aux entreprises pour soutenir les entreprises et les organisations situées dans les collectivités rurales du Québec.

DEC poursuivra sa collaboration avec des partenaires clés partout dans la province pour veiller à ce que du soutien, que ce soit par du financement ou par l’entremise de services d’assistance technique, soit offert aux entreprises qui en ont besoin au moment où la deuxième vague de la COVID‑19 s’amorce.

Rappelons que ce jeudi, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, annonce la mise en place d’une Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), un volet qui s’ajoute au programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises et dont le coût total est évalué à 100 millions de dollars.  

Cette aide annoncée par Québec permettra aux entreprises visées de compenser certains frais fixes dont les taxes municipales et scolaires, les intérêts sur les prêts hypothécaires, les assurances, et plus encore. 

Les entreprises et organisations au Québec qui ont présenté des demandes pour d’autres programmes fédéraux liés à la COVID‑19, mais qui ont encore des besoins, sont invitées à communiquer avec DEC pour obtenir de plus amples renseignements, au 1‑800‑561‑0633.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.