Publicité

20 mai 2021 - 06:00

Évolution Laval 2021

Conférence de l’ex-secrétaire général des Nations Unies à Laval

Par Catherine Deveault

Toutes les réactions 1

L’ex-secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, sera l’invité d’honneur de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCILaval) dans le cadre d’Évolution Laval 2021, un grand événement virtuel du 7 au 9 juin qui vise à amorcer un réel changement vers une relance économique plus verte, plus résiliente et plus rentable.  

« La CCILaval est impressionnée de la réponse des chefs entreprises qui se sont rapidement mobilisés pour amorcer une évolution vers une relance durable, s’enthousiasme Caroline De Guire, présidente directrice-générale de la Chambre. La réponse positive est tellement forte à notre invitation que cela nous permet d’accueillir des conférenciers d’envergure internationale, dont une première inédite : l’ex-secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, un leader inspirant pour  tous. »  

Ban Ki-moon : une vision globale  

Au cours de ses années à la tête des Nations Unies, Ban Ki-moon a travaillé sans relâche à rapprocher les dirigeants de plus de 180 pays autour des enjeux climatiques. En 2016, il a été nommé au Top 100 Global Thinkers pour son rôle dans la signature des Accords de Paris

« Sauver notre planète, sortir les moins nantis de la pauvreté, faire avancer la croissance de l’économie… Tous ces enjeux ont les mêmes racines. Il s’agit d’une seule et même bataille. Nous devons connecter les points qui relient les changements climatiques, l’accès à l’eau, l’approvisionnement énergétique, la santé globale, la sécurité alimentaire et la place des  femmes. Les solutions à un problème doivent être des solutions pour tous. » À elle seule, cette déclaration du Sud-Coréen résume la philosophie qui l’a guidé tout au long de son impressionnante carrière.  

Trois enjeux pour appuyer la relance économique  

L’intervention de Ban Ki-moon permettra de mettre la table aux trois journées de l’événement, qui propose trois thématiques axées sur les solutions concrètes pour les PME. D’abord, au niveau de ce que peut faire l’entreprise grâce aux technologie propres. Ensuite, sur les moyens qui permettent d’encadrer les marchés et le financement à l’aide de l’écofiscalité.  Enfin, en misant sur les relations entre les intervenants de l’ensemble de la chaine de valeur -- les entreprises, les organismes et les institutions – en pratiquant l’économie circulaire.  

« Ces trois thématiques, technologies propres, écofiscalité et économie circulaire, seront l’occasion d’apprendre de ce qui se fait de mieux au niveau global pour venir agir ici, à l’échelle locale », souligne Michel Rousseau, le président du conseil de la CCILaval. 

La formule retenue pour Évolution Laval 2021 vise d’ailleurs à permettre aux chefs d’entreprises, partenaires d’affaires, organismes et représentants municipaux et gouvernementaux de tous les paliers d’être inspirés grâce aux conférences, de réfléchir et d’échanger, par le biais d’ateliers et d’acquérir le savoir-faire pour passer à la mise en œuvre à l’aide de  formations ciblées.

Au total, plus de 1 000 participants de toutes les régions du Québec, mais aussi issus de la francophonie  mondiale, sont attendus. « L’invitation est ouverte à tous – entrepreneurs, gestionnaires, employés et citoyens engagés –  parce que nous avons tous un rôle à jouer pour accélérer la transition vers une économie plus performante et plus verte »,  conclut M. Rousseau.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Quand vous parlez d'écofiscalité c'est inacceptable et déjà on d'une taxe sur l'eau potable et on sait que ça l'a existé dans différent pays et ça été un fiasco scandaleux et je crois que vous allez avoir beaucoup d'opposition ave l'écofiscalité.

    Paul-André Hamel - 2021-05-22 12:20