Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 août 2018 - 13:54 | Mis à jour : 15:52

Investissement de plus de 1 M $ pour la réfection de la piscine de l'école Georges-Vanier

Par Salle des nouvelles

Dans le but d'assurer la pérennité et la qualité des installations, et pour encourager la population locale et régionale à pratiquer une activité physique de façon régulière, une aide financière pouvant atteindre 1 052 000 $ est allouée à la Commission scolaire de Laval pour la réfection de la piscine de l'école Georges‑Vanier.

La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval et députée des Mille-Îles, Mme Francine Charbonneau, en a fait l'annonce aujourd'hui, au nom du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx.

« Le gouvernement s'est engagé à ce que toutes les régions profitent de nouvelles installations sportives et récréatives répondant à la fois aux besoins des athlètes, des jeunes sportifs et de la population en général. Je me réjouis donc au plus haut point pour toute la population de Laval et spécialement pour celle des Mille-Îles », de dire la ministre Charbonneau.

Le projet consiste principalement à rénover la piscine intérieure : accès aux installations, vestiaires, promenade, bassin de la piscine, système de filtration d'eau et système de traitement de l'air ambiant. L'affichage sur les lieux ainsi que l'entreposage des produits dangereux nécessaires au traitement de l'eau seront aussi améliorés.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.