Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 octobre 2018 - 16:06

Laval a accueilli à nouveau la relève en urbanisme

Exposition de projets étudiants en urbanisme à l’hôtel de ville

Pour une deuxième année d’affilée, le hall d’entrée de l’hôtel de ville a accueilli une exposition d’un jour. Celle-ci présentait les projets d’étudiants à la maîtrise en urbanisme de l’Université de Montréal.

Dans le cadre d’un atelier dirigé par madame Djemila Hadj-Hamou, chef de division en aménagement et design urbain à la Ville de Laval, les étudiants ont été invités à concevoir des projets de design urbain lié à l’aménagement de secteurs lavallois. Ces projets de requalification urbaine ciblaient les abords du boulevard des Laurentides et les aires de transit-oriented development (TOD) des gares Sainte-Dorothée/Île-Bigras et Vimont.

Pour stimuler leur réflexion, les étudiants ont reçu des conseils de plusieurs professionnels, notamment :

  • des Services de l’urbanisme, de l’environnement et de l’écocitoyenneté, des travaux publics ainsi que de la culture, des loisirs, du sport et du développement social;
  • du Bureau des grands projets;
  • de la Société de transport de Laval;
  • de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Ces professionnels ont aussi participé à l’évaluation des projets.

Réalisée en collaboration avec l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal, cette exposition a permis aux étudiants de présenter le fruit de leur travail et d’expliquer leur démarche de création aux visiteurs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.