Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dans les écoles publiques

Drainville interdit les toilettes mixtes avant les conclusions du comité de sages

durée 15h00
1 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Même si le Comité de sages sur l'identité de genre n'a pas encore fait ses recommandations, le ministre de l'Éducation Bernard Drainville a décidé d'interdire les toilettes et vestiaires mixtes dans les écoles publiques. 

«J'ai confiance qu'ils (les membres du comité) n'arriveront pas à la conclusion inverse», a dit le ministre en mêlée de presse à l’Assemblée nationale, mercredi. 

Le comité avait pourtant été mis sur pied, notamment en raison des toilettes mixtes dans les écoles. 

«Je l'avais annoncé l’automne passé qu'on allait aller de l’avant avec cette directive. On passe de la parole aux actes», s’est défendu le ministre. 

Les futures écoles auront donc un bloc sanitaire pour les garçons et un autre pour les filles. Il y aura aussi des toilettes individuelles et universelles. Les écoles qui ont déjà des toilettes mixtes pourront les conserver. 

La ministre québécoise de la Famille, Suzanne Roy, a annoncé la formation du comité de sage en décembre dernier. Il doit rendre ses conclusions à l’hiver 2025. 

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les deux tiers des cégeps sont en mauvais état, prévient la vérificatrice générale

Les deux tiers des bâtiments des cégeps sont en mauvais état, selon la vérificatrice générale du Québec. Dans son rapport annuel déposé jeudi, Guylaine Leclerc prévient aussi que les moyens prévus pour «renverser leur dégradation importante» sont insuffisants. Ainsi, 608,6 millions $ sont prévus en maintien d'actifs d'ici 2027-2028, alors que ...

durée Hier 12h00

Près de 30 % des garderies évaluées offrent des services éducatifs de piètre qualité

Près de 30 % des garderies ayant été évaluées entre 2018 et 2023 n'offraient pas des services éducatifs de qualité. Ce pourcentage a atteint 60 % en 2022-2023. La vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, a déposé jeudi à l'Assemblée nationale un volumineux rapport à quatre volets qui critique durement le ministère de la Famille. Elle souligne ...

22 mai 2024

Garderies privées: le PQ s'inquiète du nombre de plaintes

L'opposition est alarmée par le nombre de plaintes déposées en matière de santé et de sécurité des enfants contre les garderies privées, subventionnées ou non subventionnées. Entre le 1er avril 2023 et le 29 février 2024, plus du tiers des plaintes, 36,5 %, visaient les garderies privées non subventionnées, alors que ces établissements ...