Publicité
21 avril 2019 - 08:00

Un salon du livre jeunesse grandissant

La deuxième édition du Salon du livre jeunesse du Baluchon, dans le quartier Sainte-Rose, à Laval, aura lieu les 10 et 11 mai prochains, à l’école Le Baluchon. L’événement est le point culminant de la Semaine de la lecture durant laquelle diverses activités auront lieu pour les élèves de l’école, en collaboration avec les enseignants.

Lors du Salon, la population est invitée à venir faire le plein de nouveaux livres. Les jeunes de tous âges pourront participer à des ateliers, assister à des heures du conte et rencontrer des auteurs. L’entrée est gratuite et la vente est au profit de la bibliothèque de l’école.

Les familles sont invitées à venir rencontrer, entre autres, Tristan Demers, dont la réputation dans le monde de la bande dessinée n’est plus à faire, Carine Paquin, auteure de nombreux livres jeunesse tels que les séries Full Textos et Bloc Boy, et Frédérique Dufort, comédienne et auteure de Fais-le pour toi et Miss parfaite.

Les visiteurs pourront aussi profiter de la présence de membres costumés Star Wars de la Garnison Forteresse impériale - 501e Légion pour prendre des photos.

Au total, ce sont douze maisons d’éditions qui seront présentes, en plus d’une dizaine d’auteurs et illustrateurs.

Résumé de l’événement: Le 10 mai, de 16h15 à 20h et le 11 mai, de 10h à 16h, à l’école alternative Le Baluchon, au 216 Je-Me-Souviens, Sainte-Rose, Laval. Entrée gratuite.

À propos

L’école alternative Le Baluchon est une école primaire située dans le quartier Sainte-Rose, à Laval. La pédagogie ouverte et la pédagogie par projet sont les vecteurs choisis depuis la fondation de l’école en 1984 pour faire vivre un milieu pédagogique différent aux élèves. Le comité organisateur du Salon du livre jeunesse du Baluchon est composé de parents bénévoles qui s’impliquent dans
les activités de l’école.

Pour tout savoir sur la programmation, rendez-vous au www.salondulivrejeunessedubaluchon.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.