Publicité
4 mars 2015 - 12:51 | Mis à jour : 12:55

Investiture dans Vimy: Jacinthe Gagnon y va pour les bonnes raisons

Ghislain Plourde

Par Ghislain Plourde, Journaliste

Twitter Ghislain Plourde

L’ex-coprésidente du Comité des femmes du Nouveau parti démocratique (NPD), Jacinthe Gagnon, participera à l’investiture de son parti dans la nouvelle circonscription de Vimy.

Cette militante de longue date au sein de la formation politique dirigée par Thomas Mulcair voulait se présenter au scrutin précédent.

«J’avais l’intention de déposer ma candidature dans le comté de Laval, je réside dans Laval-des-Rapides, mais on m’avait fait savoir qu’un candidat (José Nunez-Melo)  avait déjà été confirmé. J’ai reconsidéré la question pour l’élection de cette année, d’autant plus que de nombreuses personnes m’ont posé la question dans les deux dernières années. J’ai pesé le pour et le contre et j’ai décidé d’y aller», a-t-elle confié à L’Écho de Laval.

Quant à ceux qui l’accusent de vouloir torpiller le député sortant, Jacinthe Gagnon balaie du revers de la main ces prétentions.

«C’était dans ma réflexion à savoir si j’allais dans un comté qui n’est pas sous la couleur de notre parti (NPD) ou si j’allais me présenter dans ma circonscription où j’ai des chances de faire la différence et où les gens me connaissent. Lorsque j’ai fait connaître mes intentions en septembre dernier, M. Nunez-Melo n’avait même pas confirmé au parti s’il revenait ou pas. Finalement, quand il s’est décidé à la fin de l’automne, mes démarches étaient avancées et les gens de mon milieu m’appuyaient», dit celle dont la candidature a été approuvé le 4 décembre dernier.

La dame, qui occupait un siège au conseil d’administration (CA) du NPD Québec jusqu’à tout récemment, a quitté ses fonctions lorsqu’elle a déterminé qu’elle ferait le grand saut.

«Je n’ai pas la notoriété qu’un député sortant a. Cependant, j’œuvre depuis plusieurs années dans Laval-des-Rapides et Pont-Viau au sein de nombreux organismes environnementaux et de femmes, notamment le Quart vert du Marigot. J’ai une équipe de bénévoles qui fait un travail extraordinaire sur le terrain. Je crois en mes chances de remporter l’investiture.»

Cet exercice se passera au printemps. Cependant aucune date confirmée pour le moment. Selon le porte-parole du NPD, Marc-André Viau, le tout pourrait se faire en mai.

Cette course à l’investiture pourrait se faire à plus de deux candidats. En effet, une troisième personne a indiqué son intérêt à prendre part à l’investiture et le NPD a autorisé sa candidature. Néanmoins, l’annonce officielle n’a toujours pas été effectuée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.