Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 août 2018 - 10:00

Québec solidaire présente ses candidats lavallois

Le comité électoral de Québec solidaire Laval a le plaisir d’annoncer deux nouvelles candidatures, dans les circonscriptions de Mille-Îles et de Vimont. Madame Caroline Trottier-Gascon représentera Québec solidaire dans la circonscription de Vimont alors que Monsieur Jean Trudelle, portera les couleurs du parti dans les Mille-Îles.

Monsieur Trudelle, a fait carrière comme professeur au collège Ahuntsic et a siégé pendant 10 ans à l’exécutif de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), dont il a également été président. Militant de longue date, il a été candidat pour Québec solidaire dans Rosemont aux élections de 2014. Cette fois, c’est à Laval, où il habite depuis 40 ans, que Monsieur Trudelle défendra ses idées et celles du parti. 

Madame Trottier-Gascon est doctorante en histoire à l’Université Concordia et récipiendaire de la prestigieuse bourse Vanier. Militante aguerrie, notamment pour la cause LGBT, elle a l’habitude de défendre ses idées sur différentes tribunes, notamment via de nombreux articles et entrevues dans les médias. Avec son expérience comme organisatrice et son grand sens que l’inclusion, il ne fait nulle doute que cette Lavalloise de naissance saura écouter les besoins des citoyen·nes de Vimont.

Les deux candidat·es rejoignent dans le contingent solidaire lavallois Madame Graciela Mateo, candidate de Laval-des-Rapides et Messieurs Simon Charron et Rabah Moulla, respectivement candidats dans Sainte-Rose et Chomedey.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.