Publicité
30 juillet 2019 - 09:25 | Mis à jour : 09:31

Elles ont présentées à Angelo Iacono, député libéral

Les conseillers d'Action Laval présentent leur liste de revendications électorales

Par Salle des nouvelles

Mercredi soir, les conseillers d’Action Laval ont présenté à Angelo Iacono, député libéral et candidat à la prochaine élection fédérale dans Alfred-Pellan, leur liste de revendications en vue du scrutin fédéral d’octobre 2019. Cet exercice préélectoral s’inscrivait dans le cadre d’une série de rencontres organisées avec des candidats locaux de chacun des grands partis politiques fédéraux dans le but de présenter les attentes des élus d’Action Laval à l’égard du prochain gouvernement du Canada. 

Regroupées sous huit grands thèmes – éducation, sociétés d’État et sièges sociaux fédéraux, zone de libre-échange, soutien aux médias locaux, aide au financement d’espaces verts collectifs, développement et revitalisation de l’ancienne prison, rétablissement du service de courrier à domicile, infrastructures et transport en commun –, ces revendications « témoignent de la volonté des élus d’Action Laval d’améliorer concrètement la qualité de vie des citoyennes et des citoyens de Laval en s’attaquant à des enjeux qui les touchent au quotidien », a déclaré le chef du conseil d’Action Laval et conseiller municipal de Vimont, Michel Poissant.

Lors de cette rencontre, le député libéral et candidat Angelo Iacono a réitéré son souci de bien servir la population lavalloise et affirmé que si son parti est reporté au pouvoir en octobre, il continuera d’examiner avec soin les propositions de l’administration municipale afin de stimuler l’économie locale, de faciliter la vie des familles, des jeunes et des aînés, de mieux intégrer les membres des différentes communautés culturelles et de protéger l’environnement.

« Notre gouvernement libéral, sous le leadership de Justin Trudeau, s’engage à continuer d’être à l’écoute de la population lavalloise, d'établir des partenariats avec les collectivités et d'investir dans l'infrastructure nécessaire pour bâtir un Canada meilleur. Il travaillera en collaboration et dans un esprit d’ouverture avec les élus de la Ville pour les aider à faire avancer les dossiers locaux importants », a souligné M. Iacono.

« Les revendications présentées aujourd’hui à M. Iacono démontrent la volonté des conseillers d’Action Laval de collaborer avec le prochain gouvernement fédéral dans le but de stimuler l’innovation, d’attirer des investisseurs et des sièges sociaux, de favoriser la croissance économique et la création d’emplois, d’accorder une voix plus forte aux médias locaux, de protéger nos espaces verts et d’offrir aux citoyens lavallois des infrastructures modernes et fiables », a ajouté David De Cotis, conseiller de Saint-Bruno et ancien vice-président du comité exécutif de la Ville de Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.