Publicité
23 septembre 2019 - 06:00 | Mis à jour : 24 septembre 2019 - 09:00

Politique municipale

Action Laval espère un meilleur service de déneigment

Par Salle des nouvelles

La conseillère municipale du district de Chomedey, Aglaia Revelakis, ainsi que sa collègue d’Action Laval, la conseillère municipale de Laval-des-Rapides, Isabella Tassoni, prennent des mesures afin d’offrir les meilleurs services de déneigement possible à leurs citoyens.

À la suite d’un hiver catastrophique en 2018-2019, elles ont demandé à la direction de la Ville de s’engager à assurer aux citoyens un processus rapide et cinq étoiles pour l’enlèvement de la neige et le déglaçage des voies publiques.

« Nous savons tous que l’hiver dernier a été extrêmement difficile pour le déneigement. Plusieurs citoyens, tout au long de l’hiver, ont été dans l’incapacité de quitter leur domicile en sécurité », a rappelé Mme Revelakis. « Ceux qui nous ont élus n’ont pu utiliser en toute sécurité les trottoirs et les transports en commun en raison des rues gelées ou lourdement enneigées. »

L’évolution des changements climatiques amène des changements rapides dans les conditions météorologiques. Les fontes de neige plus fréquentes et les pluies plus abondantes causent des accumulations d’eau importantes sur la voie publique. Ces conditions, en plus d’endommager les rues, ont causé une proportion inhabituelle de blessures chez les citoyens lavallois, alors qu’ils paient largement pour l’entretien de ces rues et trottoirs.

« S’il y a un redoux, les accès aux transports en commun, comme les arrêts d’autobus et les voies réservées, devraient être dégagés moins de 48 heures après une précipitation, même s’il ne s’agit pas d’une voie prioritaire », a ajouté Mme Tassoni. « Nos trottoirs devraient être nettoyés jusqu’au béton au moins 20 jours par mois. »

Selon les conseillères, la Ville de Laval doit revoir en profondeur sa stratégie de déneigement. Elle doit adopter une gestion par résultats avec des indicateurs clés de performance. Mmes Revelakis et Tassoni s’attendent donc à ce qu’un rapport annuel soit présenté aux élus municipaux à la fin de chaque hiver.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.