Publicité
7 novembre 2019 - 06:00

79 mesures mises en place en trois ans

Laval publie son bilan d’adaptation aux changements climatiques

Par Salle des nouvelles

Au cours des trois premières années suivant l’adoption de son plan d’adaptation aux changements climatiques (2016-2020), la Ville de Laval a mis en place 79 mesures sur un total de 126, soit 63 % d’entre elles. C’est l’un des résultats tirés du bilan de mi-parcours que la Ville a publié aujourd’hui.

Ce bilan est la première étape d’une démarche visant à réduire la vulnérabilité de Laval face aux réalités climatiques et météorologiques futures. En plus de sensibiliser et de mobiliser les ressources municipales, cette initiative permet de relever les principaux risques climatiques auxquels la ville sera exposée et devra s’adapter.

Un comité mis en place pour réaliser le bilan

Pour produire ce document, la Ville s’est dotée d’un mécanisme interne de suivi des mesures comprises dans son plan d’adaptation aux changements climatiques. Déterminées par un comité constitué de membres des différents services municipaux, ces mesures visent à répondre aux événements climatiques suivants :

- Augmentation des températures moyennes (vagues de chaleur, sécheresses et redoux hivernaux);

- Augmentation des précipitations (pluie et neige);

- Présence de phénomènes météorologiques extrêmes (inondations, tempêtes de vents ou de verglas et orages).

Trois indices de vulnérabilité

Le bilan a pour principal objectif de documenter la progression du plan d’adaptation aux changements climatiques. Il contient également des tableaux de bord qui ont servi à déterminer les éléments à mettre en œuvre pour le bonifier et en assurer le succès. Dans ce bilan, Laval fait également état de sa situation face aux trois indices de vulnérabilité du plan, qui ont pour but de représenter la vulnérabilité territoriale de Laval face à un enjeu climatique précis. Ils permettent d’analyser l’évolution spatiale et temporelle de ces vulnérabilités. 

Les indices de vulnérabilité produits en 2016, en 2017 et en 2018 sont :

·       Vulnérabilité aux îlots de chaleur;

·       Vulnérabilité aux inondations;

·       Vulnérabilité aux espèces nuisibles (herbe à poux).

L’indice de vulnérabilité aux îlots de chaleur a notamment été utilisé par la Division de la sécurité civile du Service de police de Laval lors de la canicule de 2018 afin de prioriser des secteurs d’intervention. La Ville a pu compter sur l’appui du Comité consultatif en environnement (CCE), qui a collaboré à la révision du bilan et qui a contribué à le bonifier.

Une mise à jour du plan d'adptation à venir

« Laval souhaite jouer son rôle de leader en matière de lutte contre les changements climatiques. Le bilan permet de suivre les enjeux, mais surtout, la mise en œuvre d’une planification concrète vers l’atteinte de ses objectifs », a expliqué Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose et présidente du CCE.

Compte tenu de l’évolution rapide des changements climatiques, des événements extrêmes récents et de leurs impacts sur la population lavalloise, la Ville de Laval amorcera dans la prochaine année une mise à jour de son plan d’adaptation aux changements climatiques.

Parallèlement, la Ville de Laval a amorcé cette année la réalisation de deux projets pilotes permettant de lutter contre les îlots de chaleur. Il s'agit d'une stratégie collective intégrée d’atténuation des effets des îlots de chaleur urbains par la déminéralisation et la plantation d’arbres sur le territoire lavallois. De même, un un projet de renaturalisation de bretelles d’autoroute dans le cadre du plan d’action visant à réduire les îlots de chaleur est prévu.

Ces projets pilotes permettront de découvrir les meilleures pratiques pour la mise en œuvre de programmes de déminéralisation et de verdissement sur le territoire lavallois. Ils amèneront aussi la collectivité à devenir résiliente vis-à-vis des changements climatiques.

Pour consultez le bilan, cliquez sur le lien suivant : https://www.laval.ca/Documents/Pages/Fr/Citoyens/environnement-recyclage-et-collectes/bilan-changements-climatiques.pdf


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.