Publicité

25 septembre 2020 - 09:00

Outil municipal

La CMM lance un guide d’inclusion du logement social, abordable ou familial pour les municipalités

Par Salle des nouvelles

Hier, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) lance un guide afin d’encourager ses municipalités à se doter d’un règlement d’inclusion et d'améliorer l’offre de logements sociaux, abordables ou familiaux sur leur territoire.  

L’inclusion par règlement municipal constitue une approche, selon la CMM, pour répondre aux besoins des communautés locales en matière de logement social et abordable.

« Les besoins en logements sociaux et abordables, déjà criants avant la pandémie, se sont encore accentués dans la région où pas moins de 213 000 ménages locataires à faible revenu doivent consacrer une part importante – soit 30 % ou plus – de celui-ci pour se loger », souligne M. Stéphane Williams, maire de Saint-Amable et président de la commission du logement social.

« Les élus municipaux sont très préoccupés par cette situation et veulent agir pour la régler, c’est pourquoi nous avons mis autant d’efforts pour créer un guide pratique, qui permettra aux municipalités d’avoir en main toute l’information utile pour amorcer ou poursuivre leur réflexion et mener à bien leur projet de règlement. »

Élaboré par la commission du logement social de la CMM, de concert avec de multiples partenaires municipaux, le guide propose une démarche pour l’élaboration d’un règlement, en présentant les options qui s’offrent à la municipalité et les éléments à considérer pour chacune des étapes. Afin de faciliter le travail des équipes municipales, le guide s’accompagne d’un modèle de règlement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.