Publicité

27 mars 2021 - 15:00

Élections municipales 2021

Viviane Monette représentera à nouveau Action Laval dans Souvenir-Labelle

Par Salle des nouvelles

La cheffe d’Action Laval et candidate à la mairie, Sonia Baudelot, vient d'annoncer la candidature de Viviane Monette dans le district de Souvenir-Labelle (Sud-Est de Chomedey).

Mme Monette est résidente du district de Souvenir-Labelle depuis plus de 30 ans. Diplômée en sciences des relations industrielles, elle a exercé dans de nombreux rôles de cadre supérieure, tant corporatifs que « terrain » et ce, au sein d’organisations nationales ou internationales.

Elle a notamment participé à de grands projets de transformation touchant le modèle d’affaires et la culture et accompagne aujourd’hui ses clients dans leurs décisions ponctuelles de gestion. Outre sa carrière professionnelle, Mme Monette a siégé au Conseil de surveillance de sa caisse Desjardins et à titre de passionnée de tennis, est bénévole année après année à l’Omnium Banque Nationale (anciennement Coupe Rogers). 

Très impliquée politiquement, elle a participé à la campagne électorale de 2017, durant laquelle elle militait entre autres pour une meilleure gestion des zonages locaux, pour des transports plus efficaces et accessibles et pour la promotion des commerces de proximité. Malgré sa défaite, elle a persévéré et est devenue l’un des piliers du parti Action Laval, en conseillant entre autres l’élue de Chomedey, Aglaia Revelakis. Elle a également continué de participer activement aux séances du Conseil municipal en questionnant régulièrement l’administration du Mouvement Lavallois sur les enjeux qui lui sont chers. 

« Avant d’être candidate, je suis citoyenne et fière résidente de Souvenir-Labelle. Mon objectif principal est, avec Sonia Baudelot et son équipe, de rapprocher les Lavallois et les Lavalloises de leurs élus locaux par des actions simples et efficaces !  », a déclaré la candidate Monette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.