Publicité

28 septembre 2021 - 14:00

Laval Citoyens

Michel Poissant annonce de nouveaux engagements pour le développement de nouvelles infrastructures

Par Salle des nouvelles

Michel Poissant, chef du parti Laval citoyens - Équipe Michel Poissant et candidat à la mairie de Laval, annonce aujourd’hui qu’il s’engage à réaliser, lors de son premier mandat, la construction de deux dômes pour divers sports dont le soccer et de deux terrains de basketball extérieurs.

Comme troisième ville en importance au Québec, nous allons munir Laval d’infrastructures sportives pouvant accueillir des compétitions de calibre régional, provincial et national.

Les dômes de soccer
Évalués approximativement à 7 millions de dollars chacun, ils seront construits en partenariat avec le secteur public, de préférence le monde de l’éducation. Nous profiterons des infrastructures existantes (terrain, aire de stationnement etc.) des partenaires pour la réalisation de cet engagement.

Ces dômes permettront ainsi aux adeptes de soccer et d’autres sports, tels le baseball et le football, de s’entraîner à l’année longue sur une surface de jeu synthétique, à l’abri des intempéries.

Les terrains de basketball extérieurs 
Comme le basketball est un sport attirant de plus en plus d’adeptes sur l’île et que les aires de jeu sont insuffisantes pour répondre à la demande, nous construirons deux mini stades évalués à 200 000$ chacun.

Ces deux engagements s’ajoutent à ceux faisant partie du programme du parti concernant les infrastructures sportives qui peut être consulté sur le site web du parti.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.