Publicité

26 octobre 2021 - 11:00

Près de 150 spectateurs.trices

Le débat Vire au vert à Laval a mis l'environnement à l’honneur pour les élections municipales

Par Salle des nouvelles

Près de 150 Lavallois.es ont écouté les candidat.e.s à la mairie parler d’environnement et de changements climatiques lors du débat Vire au vert-Construisons une vision d’avenir pour nos municipalités qui a eu lieu le 21 octobre dernier.

« Nous avons été impressionné.e.s par le taux de participation et l'enthousiasme des candidat.e.s et du public. Il était passionnant de voir la démocratie en action et de pouvoir mieux connaître nos candidat.e.s, leurs valeurs et les idées qu’ils et elles proposent pour l’avenir de Laval », a indiqué Elodie Morandini, Conseil régional de l’environnement de Laval.

Organisée par le Conseil régional de l'environnement de Laval en collaboration avec Laval en transition et le Chantier Laval ZéN, cette initiative s’inscrivait dans le cadre de la mobilisation citoyenne Débats Vire au vert et la programmation de la Semaine d’actions ZéN. Ce débat non-partisan sur l'environnement a réuni les candidat.e.s suivants :
- Pierre Anthian (Ma Ville Maintenant),
- Stéphane Boyer (Mouvement lavallois),
- Nicolas Lemire (candidat indépendant),
- Michel Poissant (Laval citoyens),
- Michel Trottier (Parti Laval),
- Sophie Trottier (Action Laval).

En se déplaçant en grand nombre pour y assister, les électeurs et électrices ont démontré que les enjeux environnementaux sont une grande source de préoccupation sur le territoire de Laval.

Les municipalités jouent un rôle central dans la transition écologique. Ce débat a permis d’aborder les enjeux de la mobilité, de l’aménagement du territoire, de l’aménagement du territoire, de l’alimentation et l’agriculture, de la démocratie municipale et des matières résiduelles et de connaître les engagements et les idées des futur.e.s élu.e.s pour l’avenir de Laval face aux changements climatiques.

« Jeudi soir dernier, nos concitoyen.ne.s ont montré qu'ils se sentent concerné.e.s par l'environnement et ils.elles ont envoyé un message très clair à leurs candidat.e.s : ils demandent que nos villes accordent beaucoup plus d'attention aux questions environnementales et qu’elles prennent des décisions ambitieuses pour lutter contre la crise climatique », d'ajouer Pierre-Luc Baril, Chantier Laval ZéN.

Ce tout premier débat portant spécifiquement sur l’environnement s’inscrit dans la « Semaine des débats Vire au vert - Construisons une vision d’avenir pour nos municipalités », une opération de mobilisation citoyenne ayant pour objectif de mettre l’environnement au cœur des élections. Quarante débats non-partisans sur l'environnement se sont ainsi déroulés à travers le Québec. C’est la première fois que se tiennent au Québec des débats de fond non-partisans de cette envergure sur les enjeux liés au climat et à l'environnement dans le cadre des élections municipales.

Pour visionner l’enregistrement du débat de Laval, visitez la chaîne YouTube du CRE de Laval.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.