Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L’automatisation au service de la productivité

Plus de 1,3 M$ à MEP Technologies pour l’acquisition d’équipements automatisés

durée 11h30
15 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le gouvernement du Québec et Investissement Québec attribuent des prêts totalisant plus de 1,3 million de dollars à l’entreprise lavalloise MEP Technologies afin de soutenir la réalisation d’un projet d’investissement évalué à 1 650 000 $, qui permettra la création de trente emplois de qualité.

L’initiative vise l’acquisition d’équipements technologiques innovants et automatisés grâce auxquels l’entreprise, spécialisée notamment dans la fabrication de produits mécaniques et électriques, verra sa productivité augmenter.

« Les entreprises manufacturières jouent un rôle de premier plan dans l’accroissement de la productivité du Québec. En tant que gouvernement, on se fait un devoir de les aider à se moderniser pour qu’elles puissent améliorer leur performance. Avec de nouveaux équipements technologiques, MEP Technologies sera en mesure d’augmenter sa production, et c’est l’ensemble de l’économie québécoise qui en bénéficiera. », mentionne Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

Le député de Sainte-Rose, adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise et adjoint parlementaire du ministre responsable de la Lutte contre le racisme, M. Christopher Skeete, en a fait l’annonce aujourd’hui au nom de la ministre déléguée à l’Économie, Mme Lucie Lecours.

« Bien ancrée dans la circonscription de Sainte-Rose depuis plus de soixante ans déjà, l’entreprise MEP Technologies contribue activement à la vitalité de l’économie régionale ainsi qu’au rayonnement du savoir-faire de notre secteur manufacturier. Je souhaite donc à cette équipe de donner un nouvel élan à sa croissance au moyen de cet important projet d’investissement axé sur l’innovation et l’automatisation. », commente Christopher Skeete, député de Sainte-Rose, adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise et adjoint parlementaire du ministre responsable de la Lutte contre le racisme.

« En poursuivant son virage numérique et en misant sur l’automatisation de ses équipements, MEP Technologies se donne les moyens d’augmenter sa capacité de production afin de répondre à la demande grandissante pour son expertise de pointe. Notre équipe basée à Laval a tous les outils pour répondre aux besoins des entrepreneurs qui, comme M. Afilalo, souhaitent favoriser leur croissance et maintenir leur compétitivité. », se félicite Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec.

La contribution gouvernementale comprend un prêt de 264 000 $ issu du programme ESSOR, géré par Investissement Québec à titre de mandataire du gouvernement, ainsi qu’un prêt de 1 056 000 $ provenant des fonds propres d’Investissement Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

COVID-19: le gouvernement fédéral ne chantera vraisemblablement pas victoire

Contrairement au président américain Joe Biden qui a déclaré cette semaine que la pandémie de COVID-19 «était terminée», le gouvernement fédéral canadien ne compte pas chanter victoire trop rapidement. Au cours de son passage à New York, le premier ministre Justin Trudeau a rappelé lors d'une conférence de presse que les hôpitaux de l'ensemble du ...

22 septembre 2022

Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...

22 septembre 2022

Légalisation du cannabis au Canada: les conséquences de la loi scrutées à la loupe

On s’attend à ce que les ministres fédéraux lancent jeudi l'examen tant attendu de la législation du gouvernement sur le cannabis. En octobre 2018, les libéraux ont levé une interdiction d’un siècle sur la consommation et la vente de cannabis à des fins récréatives, en prévoyant qu’ils allaient réexaminer la loi trois ans après son entrée en ...