X
Rechercher
Publicité

Réaction au Budget fédéral

La Coalition pour la dignité des aînés se dit mi-figue mi-raisin

durée 18h00
8 avril 2022
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Les représentants de la Coalition pour la dignité des aînés accueillent favorablement les efforts du gouvernement fédéral dans le budget présenté aujourd’hui par la ministre des Finances, Chrystia Freeland.

En vue de ce budget fédéral, la Coalition pour la dignité des aînés avait déterminé deux priorités : une meilleure contribution fédérale en santé et un revenu décent pour les aînés. 

L’augmentation de 10 % du programme de la Sécurité de vieillesse, comme promis dans le budget de 2021, est accueillie avec soulagement par les membres de la Coalition, spécialement par les aînés les plus vulnérables. « Avec près de la moitié des personnes âgées de 65 ans et plus qui doivent compter sur le Supplément de revenu garanti, cette augmentation était nécessaire. Malgré cela, il reste encore trop d’aînés qui vivent sous le seuil de la pauvreté et qui vivent en situation précaire. », a expliqué Pierre Lynch, porte-parole de la Coalition. La Coalition souligne également la venue d’un groupe d’experts qui se penchera sur une nouvelle allocation pour les aînés souhaitant vieillir à la maison.

Notons d’ailleurs que la Coalition recommande la création d’une nouvelle allocation financière qui vise directement les aînés qui ne bénéficient pas d’une rémunération suffisante pour vivre adéquatement.

La contribution fédérale en santé, une priorité

La Coalition souligne la hausse des transferts en santé aux provinces de 4,8 %, mais rappelle qu’il ne s’agit que d’un pas timide dans la bonne direction. « On est loin de la coupe aux lèvres. Rappelons que les membres du Conseil de la fédération demandaient au gouvernement fédéral de hausser de 22 % à 35 % sa participation aux dépenses en santé. », a soutenu Lise Lapointe, porte-parole de la Coalition. « Les besoins sont criants. », a-t-elle poursuivi, rappelant à quel point le réseau de la santé a été ébranlé par la pandémie.

« Il va de soi pour la Coalition que l’accroissement des transferts en santé vers les provinces est nécessaire afin d’améliorer les conditions de vie des aînés. Seulement 25 % des sommes imparties pour les soins de longue durée sont dédiées aux soins à domicile alors que seulement 3 % des aînés au Québec sont en CHSLD, les autres sont à domicile ou en RPA. Les aînés méritent plus, et méritent mieux. », a expliqué Andrée Lamontagne, porte-parole de la Coalition.

En matière de santé, la Coalition a également tenu à souligner l’arrivée d’une couverture fédérale pour les soins dentaires, qui sera disponible pour les aînés en 2023. Cette nouvelle mesure est l’objet de l’une des 38 recommandations que la Coalition pour la dignité des aînés a élaborées, depuis sa fondation en 2020.
 
Des États généraux sur les conditions de vie des aînés

De sa propre initiative et dans l’urgence de devoir agir une fois pour toutes, la Coalition pour la dignité des aînés a pris en charge la tenue d’États généraux sur les conditions de vie des aînés, qui se tiendront le 3 mai prochain à Québec. Cette démarche vise à établir les ponts qui mèneront à des actions concrètes et à éclairer les prises de décisions entre le gouvernement, la société civile, les experts et les aînés.  

À propos de la Coalition pour la dignité des aînés

Fondée en juin 2020, la Coalition pour la dignité des aînés est un regroupement de six associations nationales de personnes aînées représentant plus de 150 000 aînés et constituant un interlocuteur privilégié pour les dossiers qui touchent et qui rejoignent les préoccupations des personnes aînées québécoises.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM). Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la ...

26 mai 2022

Une victoire pour la reconnaissance des impacts de la violence conjugale et familiale sur les femmes violentées et leurs enfants

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) tient à saluer le nouveau jugement de la Cour suprême du Canada, dans la cause Barendregt c. Grebliunas, stipulant que le déménagement des enfants du couple pour aller vivre avec leur mère, dans une autre région que celle du conjoint violent, était dans leur meilleur intérêt.  Les juges ...

26 mai 2022

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...