Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Assemblée nationale du Québec

L’école secondaire Mont-de-La-Salle participera à la 19e législature du Parlement des jeunes

durée 15h00
19 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Après deux années sans simulation parlementaire, l’Assemblée nationale du Québec accueille, à l’hôtel du Parlement, du 20 au 22 avril 2022, la 19e législature du Parlement des jeunes.

Présidé par la vice-présidente, Mme Chantal Soucy, le Parlement des jeunes comptera 75 étudiants et étudiantes de 3e et 4e secondaires qui se glisseront, l’espace de quelques jours, dans le rôle de parlementaires ou de journalistes.

« Le Parlement des jeunes est une occasion extraordinaire pour les participants et participantes de prendre part aux débats parlementaires. En effet, toutes et tous siégeront en séance plénière, à la salle de l’Assemblée nationale, ainsi qu’en commission parlementaire. Ces simulations leur permettront d’expérimenter diverses facettes du travail des élues et élus et de saisir davantage les rouages de la démocratie québécoise. », indique Mme Soucy.

La présente législature permet à des jeunes de 22 écoles secondaires de partout au Québec de prendre part au travail parlementaire et d’occuper, entre autres, les fonctions de député, de chef de l’opposition, de premier ministre ou encore de journaliste. Lors de cette simulation, ils et elles étudieront les trois projets de loi suivants en lien avec des sujets d’actualité :

— L’encadrement des congés pour douleurs menstruelles.

— L’instauration d’un programme sur les cultures autochtones dans les écoles primaires.

— L’accès à l’aide psychologique pour les élèves du primaire et du secondaire.

De plus, une commission parlementaire fera l’objet d’un mandat d’initiative sur la commémoration du passé dans l’espace public. Une motion visant la mise en place d’un cours obligatoire de conscientisation à l’environnement pour les élèves de 6e année du primaire sera également soumise en Chambre.

Rappelons que la Fondation Jean-Charles-Bonenfant et la Société des professeurs d’histoire du Québec soutiennent le Parlement des jeunes. Pour plus d’information, consultez la section Par ici la démocratie du site Web de l’Assemblée nationale.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...