X
Rechercher
Publicité

Revitalisation du Vieux Pen et prolongement de Saint-Martin

Le maire de Laval et Action Laval s’entendent sur deux grands dossiers à prioriser

durée 16h00
29 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le maire de Laval, Stéphane Boyer, et Paolo Galati du groupe d’opposition au conseil municipal, Action Laval, s’entendent sur la revitalisation du Vieux Pénitencier et le prolongement du boulevard Saint-Martin.

Le Vieux Pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul

Ce bâtiment, reconnu comme lieu historique national du Canada pour sa valeur patrimoniale, se détériore depuis plusieurs décennies. Il s’agit pourtant d’un véritable bijou patrimonial qui aurait le potentiel nécessaire pour accueillir une mixité de fonctions et mettre en valeur notre histoire lavalloise. L’administration Boyer et Action Laval s’entendent sur l’importance de la création d’un comité de travail technique qui formulera des recommandations aux élus municipaux et fédéraux afin de définir l’avenir du site. Le mandat du comité technique sera d’établir une vision commune et un plan de travail pour assurer la préservation et la mise en valeur du Vieux Pen. Dans tous les cas, les citoyennes et citoyens, de même que les organismes concernés, pourront participer à un processus de consultation publique.

« C’est un plaisir de travailler à la réalisation de grands projets dans un esprit de collaboration. Je suis convaincu qu’en parlant d’une même voix, ces dossiers prioritaires pourront cheminer plus facilement et surtout plus rapidement. Après tout, ce sont les citoyennes et citoyens qui en sortiront gagnants. L’est de Laval a véritablement un fort potentiel de développement et nous entendons le réaliser dès maintenant. », commente Stéphane Boyer, maire de Laval.

Prolongement de Saint-Martin Est et mise en place d’un mode de transport structurant

Le boulevard Saint-Martin est le principal axe urbain est-ouest de Laval. Il traverse plusieurs zones densément peuplées, dont les quartiers Chomedey, Laval-des-Rapides et Duvernay. La Ville de Laval souhaite le prolonger vers l’est afin d’établir une connexion supplémentaire vers les quartiers Saint-Vincent-de-Paul et Saint-François. L’administration Boyer et Action Laval s’entendent sur la nécessité d’amorcer ce dossier rapidement et pour demander au Gouvernement du Québec la mise en place d’un mode de transport structurant sur cet axe routier majeur pour les Lavalloises et Lavallois.

« Je travaille avec les citoyens depuis très longtemps sur ce dossier. En collaborant avec le Maire, nous envoyons un message fort au gouvernement fédéral pour faire avancer ce projet. Plusieurs solutions dans le district passent par ce dossier, c’est une excellente nouvelle pour tout l’est de Laval. », mentionne Paolo Galati, conseiller municipal de Saint-Vincent-de-Paul.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2022

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM). Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la ...

26 mai 2022

Une victoire pour la reconnaissance des impacts de la violence conjugale et familiale sur les femmes violentées et leurs enfants

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) tient à saluer le nouveau jugement de la Cour suprême du Canada, dans la cause Barendregt c. Grebliunas, stipulant que le déménagement des enfants du couple pour aller vivre avec leur mère, dans une autre région que celle du conjoint violent, était dans leur meilleur intérêt.  Les juges ...

26 mai 2022

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...