Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Union des municipalités du Québec

Une adoption du projet de loi 37 sur l’habitation est nécessaire pour répondre à la crise du logement

durée 09h30
3 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a participé virtuellement aux auditions publiques de la Commission de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale du Québec dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi no 37, Loi modifiant diverses dispositions législatives principalement en matière d’habitation. 

D’entrée de jeu, l’Union a souligné l’importance d’adopter rapidement le projet de loi accordant aux municipalités un droit de préemption afin qu’elles puissent acquérir en priorité des immeubles et des lots pour réaliser par exemple des logements sociaux et abordables.

« Le droit de préemption est une mesure essentielle pour répondre à la crise du logement. À la veille de la fin de la session parlementaire et de la dissolution de la chambre cet été, on ne peut pas se permettre que cet important projet de loi meure au feuilleton et soit peut-être reporté en 2023. Il est bien connu que les décisions en urbanisme ne font sentir leurs effets que plusieurs années plus tard. Par contre, dans un contexte de crise du logement sans précédent, chaque mois compte. Chaque décision est cruciale pour les familles. Je suis particulièrement confiant que les parlementaires collaboreront pour adopter cette pièce législative dans les prochains jours. », a souligné le deuxième vice-président de l’UMQ, président du Comité sur l’habitation et maire de Mascouche, monsieur Guillaume Tremblay. 

Toujours sur le droit de préemption, l’Union a formulé des recommandations afin d’améliorer son application, particulièrement en ce qui concerne la prolongation du délai à 90 jours pour se prévaloir de ce droit.

Rappelons que le droit de préemption a été un engagement fort du Premier ministre du Québec, monsieur François Legault, lors de l’ouverture officielle des Assises annuelles de l’UMQ, le 12 mai dernier, à Québec. Les cheffes et chefs des partis d’opposition ont également pris cet engagement. 

Le mémoire de l’UMQ comprenant les recommandations détaillées au sujet du projet de loi 37 est disponible sur son site Internet.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...