Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lundi, le gouvernement a indiqué son engagement à conventionner tous les CHSLD privés au Québec d'ici 2025

Québec annonce le conventionnement de cinq autres CHSLD privés

durée 10h00
23 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec a annoncé lundi le conventionnement de cinq autres centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) privés avec l'objectif d'améliorer la qualité des soins et des services.

La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, en a fait l'annonce au CHSLD Soulanges, en Montérégie, qui fait partie des cinq établissements ciblés.

Les quatre autres installations privées non conventionnées sont : CHSLD Manoir Harwood (Montérégie-Ouest), CHSLD de la Rive (Laval), CHSLD Manoir de l'Ouest de l'île (Ouest-de-l'Île-de-Montréal) et CHSLD Wales (Estrie).

Cela porte à huit le nombre de CHSLD privés conventionnés, encore loin de l'objectif de Québec. On promet d'autres annonces «au cours des prochaines semaines».

En juin dernier, le gouvernement Legault indiquait que «jusqu'à 20 établissements» pourraient être conventionnés en 2022-2023, et que la démarche se poursuivrait en 2023-2024.

Lundi, le gouvernement a indiqué son engagement à conventionner tous les CHSLD privés au Québec d'ici 2025.

La ministre Sonia Bélanger a soutenu que son gouvernement accélérait cette harmonisation et que le but est «d'assurer une qualité de soins et de services qui soit comparable dans l'ensemble des milieux de vie».

Les appels à l'action s'étaient multipliés après la mise au jour d'une situation catastrophique pour les résidants à la Résidence Herron et de nombreux décès liés à la pandémie dans des CHSLD.

À l'enquête de la coroner sur la vague de décès, Me Alexandre Paradis, avocat du directeur général et de la propriétaire de la Résidence Herron, affirmait notamment en janvier 2022 que le gouvernement québécois faisait face à un choix : abandonner les CHSLD privés ou mieux les soutenir.

Me Paradis reprochait en outre au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal son peu de considération pour les demandes du CHSLD Herron relativement au manque de personnel au début de la pandémie.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 mai 2024

Rapport financier 2023 : Parti Laval demande au maire de rectifier le tir

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Parti Laval.  Au lendemain de la publication du rapport du maire de Laval concernant le Rapport financier annuel 2023, les représentants de Parti Laval, Claude Larochelle et Louise Lortie, décrient le manque de transparence de l’administration Boyer. ...

13 mai 2024

Action Laval considère que le maire s'oppose à plus de transparence

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Action Laval.  En réponse à la proposition de mettre sur pied un Comité de Finances publiques du conseiller municipal du district Saint-Bruno pour Action Laval, David De Cotis, le Maire s’y est radicalement opposé, préférant réserver ce droit au ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...