Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Modernisation de la collecte sélective

Laval a un nouveau partenaire pour améliorer la gestion des matières résiduelles

durée 11h10
23 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval et Éco Entreprises Québec (ÉEQ) ont conclu récemment une entente de partenariat afin de moderniser le système de collecte sélective. Ainsi, dès le 4 novembre 2024, Éco Entreprises Québec aura la responsabilité d’encadrer l’opérationnalisation, la gestion et le financement de la collecte des matières recyclables sur le territoire lavallois, tandis que la Ville continuera de veiller étroitement à l’octroi des contrats, au suivi des opérations quotidiennes ainsi qu’à informer la population.

Ce partenariat permettra notamment de diminuer les quantités de matières destinées à l’enfouissement en bonifiant la liste des matières acceptées dans le bac et à l’écocentre. De manière globale, cela se traduira par un soutien supplémentaire à l’atteinte des objectifs de la Stratégie lavalloise de gestion des matières résiduelles 2020-2025.

« Nous nous sommes assurés que l’entente réponde bien aux particularités de notre territoire. L’objectif est d’accompagner la population dans ces changements positifs pour rendre Laval encore plus verte. Je suis persuadé que cette entente de partenariat avec Éco Entreprises Québec permettra de soutenir nos ambitions d’être naturellement leader en gestion des matières résiduelles ici et au Québec » , indique Stéphane Boyer, maire de Laval. 

Rappelons que la modernisation de la collecte sélective vise entre autres à assurer un meilleur tri des matières recyclables pour améliorer la traçabilité et la valorisation de celles-ci. Cette approche, plus locale, contribue au développement d’une économie circulaire.

« Comme sur l’ensemble du territoire québécois, la collaboration avec la Ville de Laval est essentielle pour assurer la mise en place du principe de responsabilité élargie des producteurs. Ainsi, à l’échelle métropolitaine et à la grandeur du Québec, nous transformons ensemble notre système de gestion des matières recyclables pour le rendre plus efficace et optimal », ajoute Maryse Vermette, présidente-directrice générale de Éco Entreprises Québec. 

Faits saillants

L’entente de partenariat et ses annexes de personnalisation visent principalement à :

a) énoncer les responsabilités respectives des deux parties;
b) encadrer l’opérationnalisation du service de collecte sélective;
c) établir la liste des matières acceptées dans le bac de récupération;
d) fixer les paramètres de remboursement et de compensation par Éco Entreprises Québec.

Sur le territoire lavallois, l’uniformisation de la liste des matières recyclables, tant pour le bac bleu que pour l’écocentre, débutera le 1er janvier 2025.  

Les contenants de collecte seront aussi uniformisés graduellement à partir de janvier 2025.

Cette entente s’ajoute à celles conclues récemment alors que ÉEQ signe plusieurs ententes de partenariat avec nombre de villes et organismes municipaux dans le respect du Règlement portant sur un système de collecte sélective de certaines matières résiduelles et d’autres dispositions réglementaires ;

Jusqu’à présent, ÉEQ s’est entendue avec des organismes municipaux représentant près de 460 municipalités et 5,1 millions de citoyens du Québec, soit plus de 60% de la population.

L’entrée en vigueur du système modernisé de collecte sélective est fixée au 1er janvier 2025 dans tout le Québec.

 

À propos de Éco Entreprises Québec

Organisme privé à but non lucratif, ÉEQ représente, depuis 2005, les producteurs mettant en marché des produits emballés, des contenants et des imprimés dans leur responsabilité de financer la collecte sélective.  Nommé organisme de gestion désigné (OGD) en 2022, ÉEQ est le donneur d’ordres de la gestion de la collecte sélective au Québec dans une perspective de développement durable. En tant que leader de la responsabilité élargie des producteurs (REP), ÉEQ développe, gère et conseille des solutions en économie circulaire à ses membres producteurs en vue de réduire leur empreinte environnementale. Pour y parvenir, ÉEQ place l’écoconception, la recyclabilité et la traçabilité au cœur de ses actions avec ses partenaires.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les membres de la FIQ votent jusqu'à minuit sur leur entente de principe

Les 80 000 membres de la FIQ sont appelés à voter jusqu'à 23h59, ce vendredi soir, sur l'entente de principe qui avait été conclue avec Québec quant au renouvellement des conventions collectives. La Fédération interprofessionnelle de la santé a organisé un vote référendaire sur trois jours, mercredi, jeudi et vendredi, après avoir tenu plusieurs ...

durée Hier 12h00

La vérificatrice générale du Québec enquêtera sur le déploiement de SAAQclic

La vérificatrice générale du Québec a déclenché un audit sur le déploiement de la plateforme numérique de la Société de l'assurance automobile du Québec, SAAQclic, qui a connu de nombreux ratés lors de son lancement à l'hiver 2023. Sur son site web, le bureau de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, propose un formulaire de contribution ...

durée Hier 9h00

Le Canada autorisera les prêts hypothécaires sur 30 ans pour les constructions neuves

Le gouvernement canadien autorisera des périodes d’amortissement de 30 ans sur les prêts hypothécaires assurés pour les premiers acheteurs de maisons nouvellement construites. La ministre des Finances, Chrystia Freeland, en a fait l'annonce jeudi à Toronto, affirmant que cette mesure entrerait en vigueur le 1er août. L'Association canadienne ...