Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Convention collective

Secteur public: le rejet de la FIQ sera-t-il une opportunité pour les autres?

durée 18h00
15 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les deux autres syndicats du secteur public qui n'ont toujours pas renouvelé leur convention collective ne craignent pas «d'effet FIQ» sur leur propre négociation, c'est-à-dire de voir leur propre négociation retardée encore, à cause du rejet de l'entente de principe par les membres de la FIQ.

Cela pourrait même représenter une opportunité pour eux, croit le président du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Guillaume Bouvrette.

Puisque les membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé ont rejeté leur entente de principe, la FIQ devra consulter ses instances et relancer la négociation avec le gouvernement — ce qui prendra du temps.

Certains craignaient que le gouvernement donne priorité à la FIQ, qui a 80 000 membres dans la santé, ce qui aurait repoussé la conclusion de la négociation avec le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et le SPGQ.

M. Bouvrette rapporte que le Conseil du trésor a fait savoir lundi au SPGQ que le délai avec la FIQ ne devrait pas retarder la négociation avec lui.

«C'est peut-être même une fenêtre d'opportunité pour travailler sur un règlement de nos conventions collectives pour notre groupe de 25 000 professionnels dans la fonction publique», a avancé M. Bouvrette.

Au SFPQ, le président général, Christian Daigle, ne pense «pas du tout» que sa négociation sera retardée par la nécessaire poursuite de la négociation entre Québec et la FIQ.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 mai 2024

Action Laval veut que le maire contrôle ses dépenses

Le conseiller municipal du district Saint-Bruno,  David De Cotis, en compagnie du chef intérimaire d’Action Laval et conseiller municipal du district Val-des-Arbres,  Achille Cifelli, réagissaient aux arguments du Maire pour voter contre la proposition de geler les taxes pour le budget 2025 dans la Ville de Laval. Considérant que plutôt que de ...

14 mai 2024

Rapport financier 2023 : Parti Laval demande au maire de rectifier le tir

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Parti Laval.  Au lendemain de la publication du rapport du maire de Laval concernant le Rapport financier annuel 2023, les représentants de Parti Laval, Claude Larochelle et Louise Lortie, décrient le manque de transparence de l’administration Boyer. ...

13 mai 2024

Action Laval considère que le maire s'oppose à plus de transparence

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Action Laval.  En réponse à la proposition de mettre sur pied un Comité de Finances publiques du conseiller municipal du district Saint-Bruno pour Action Laval, David De Cotis, le Maire s’y est radicalement opposé, préférant réserver ce droit au ...