Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Claude Larochelle, chef par intérim de Parti Laval

Rapport financier 2023 : Parti Laval demande au maire de rectifier le tir

durée 10h00
14 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Parti Laval. 

Au lendemain de la publication du rapport du maire de Laval concernant le Rapport financier annuel 2023, les représentants de Parti Laval, Claude Larochelle et Louise Lortie, décrient le manque de transparence de l’administration Boyer. Pour le chef par intérim de Parti Laval et conseiller de Fabreville, « les Lavallois méritent un rapport financier clair et complet, pas une brochure promotionnelle qui camoufle les réels excédents de 127M$. M. Boyer doit publiquement corriger le tir. C’est une question de transparence et de respect envers les citoyens et citoyennes que nous représentons. »

Un rapport tronqué

Mercredi, l’administration Boyer a rendu public son rapport financier titré « NOS RÉUSSITES 2023 » pour l’exercice financier 2023. À la suite de cette diffusion, Parti Laval dénonce l’absence d’informations névralgiques à la compréhension des finances de la municipalité. « L’excédent de fonctionnement non consolidé de 10,9 M$ annoncé dans le rapport du maire et dans les médias est une donnée tronquée. Le maire omet de mentionner, dans son rapport, que l'excédent total avant réaffectations dépasse les 127 M$ dont une bonne part est due à une hausse des revenus de la taxe foncière de 60,7 M$ par rapport à 2022 », de souligner le chef par intérim de Parti Laval.

« Il y a un manque de rigueur et de transparence de la part de l’administration Boyer lorsque vient le temps de présenter les résultats à la population. On ne parle pas des vrais excédents, on se vante d’un taux de réalisation des projets de 92.2% alors qu’il s’agit d’un taux de réalisation des dépenses en dollars. On ne sait pas quels sont les taux de réalisations des projets sur le terrain. Les dépenses explosent dans tous les projets de construction. On manque de policiers pour assurer la sécurité dans nos rues, on manque d’arénas, de piscines intérieures, de bibliothèques, de parcs canins et nos routes, aqueducs et égouts sont en piètre état. Est-ce que c’est ça la gestion rigoureuse vantée par M. Boyer? » d’ajouter Mme Lortie.

Le maire doit corriger le tir publiquement

« Ce rapport financier du maire est une vitrine promotionnelle, pas un véritable document informatif, » insiste M. Larochelle. En effet, dans le rapport qui a été diffusé publiquement, comme l’oblige la loi, seulement une des huit pages de données financières du rapport de l’an dernier est reproduite cette année. Les excédents budgétaires de 127M$ de l’administration municipale ne sont pas identifiés.  Ces excédents qui sont distribués dans une variété de réserves, fonds, provisions et projets ne figurent pas au rapport, alors qu’on indique plutôt qu’il ne reste que 10.9M$ malgré des revenus de taxes foncières en forte hausse. « Ce n’est pas ce que j’appelle un rapport complet, détaillé et transparent. Les Lavalloises et Lavallois méritent mieux. Le maire doit rapidement corriger le tir, » de conclure le chef par intérim de Parti Laval, M. Larochelle.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 mai 2024

Action Laval veut que le maire contrôle ses dépenses

Le conseiller municipal du district Saint-Bruno,  David De Cotis, en compagnie du chef intérimaire d’Action Laval et conseiller municipal du district Val-des-Arbres,  Achille Cifelli, réagissaient aux arguments du Maire pour voter contre la proposition de geler les taxes pour le budget 2025 dans la Ville de Laval. Considérant que plutôt que de ...

13 mai 2024

Action Laval considère que le maire s'oppose à plus de transparence

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Action Laval.  En réponse à la proposition de mettre sur pied un Comité de Finances publiques du conseiller municipal du district Saint-Bruno pour Action Laval, David De Cotis, le Maire s’y est radicalement opposé, préférant réserver ce droit au ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...