Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La STL primée pour son autobus électrique

durée 07h58
30 juin 2014
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Ghislain Plourde
LAVAL - 

La Société de transport de Laval s’est vue octroyer le prix Coup de cœur pour son projet d’expérimentation de bus électrique à recharge lente.

Au départ, le projet se retrouvait en nomination dans la catégorie Environnement un honneur qui a été remis à SNC-Lavalin. Toutefois, le jury a été charmé par la candidature de l’idée du transporteur lavallois et lui a octroyé ce prix spécial.

Acquis de la compagnie américaine DesignLine, le véhicule a, d’abord été testé en circuit fermé au début de l’année dernière. En mai 2013, il faisait son apparition sur divers circuits de la STL. Pour une autonomie de 150 à 200 km, à vitesse constate, le temps de recharge varie entre six et huit heures. Son autonomie est évaluée à environ 100 km, en été, et à 70 km en conditions hivernales.

La distinction a été remportée dans le cadre du 7e Gala des grand prix d’excellence organisation par l’Association québécoise des transports (AQTR) tenu le 17 juin dernier.

Rapport de l’IGOPP

Par ailleurs, la STL entérine le rapport de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP) commandé par la Ville de Laval et estime que les conclusions de l’analyse sont en parfaite concordance avec ses actions posées dans les dernières années tendant vers une optimisation de ses opérations et une reddition de compte.

«La STL avait indiqué son intérêt à participer à l'exercice avec transparence et intégrité, ce qui a été fait, et nous réitérons à la Ville de Laval notre collaboration pleine et entière dans l'analyse des conclusions du rapport et dans les suites à donner aux recommandations qui lui ont été adressées», a indiqué Guy Picard, directeur général de la STL.

Le rapport de l’IGOPP suggère l’addition d’administrateurs indépendants, ni élu ni fonctionnaire, sur le conseil d’administration (CA) et une reconfiguration de la gouvernance de la société de manière à séparer les rôles de surveillance et de gestion des opérations.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 avril 2024

Il faut bâtir 1,3 M de logements d'ici 2030 pour répondre à la demande

Le directeur parlementaire du budget estime que le Canada devrait construire 1,3 million de logements supplémentaires d'ici 2030 pour répondre à la demande. Le rapport évalue combien de logements supplémentaires devraient être construits pour ramener le taux d'inoccupation du Canada à la «moyenne historique» de 6,9 % mesurée sur vingt ans, entre ...

11 avril 2024

Baisse de la proportion de Québécois qui consomment du cannabis

La proportion de Québécois âgés de 15 ans et plus ayant consommé du cannabis a diminué de 2022 à 2023, indiquent les données de l'Institut de la statistique du Québec dévoilées jeudi matin.  L'an dernier, près de 17 % de la population de 15 ans et plus avait consommé du cannabis dans les 12 derniers mois, alors que cette proportion était de 19 % ...

11 avril 2024

Les infirmières praticiennes spécialisées pourront prendre en charge des patients

Certaines infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne pourront commencer dès la semaine prochaine à prendre en charge les personnes qui s'inscrivent au guichet d'accès à un médecin de famille. C'est ce qu'a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui a présenté ce changement comme une façon d'offrir aux ...