Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L’opposition demeure vive au projet de l’autoroute 19

durée 12h30
6 février 2015
Ghislain Plourde
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Ghislain Plourde, Journaliste

Si le projet de conclusion de l’autoroute 19 rallie les intervenants économiques et politiques de la grande région métropolitaine il n’en demeure pas moins qu’un mouvement de contestation, regroupant des mouvements écologistes et des résidents de Montréal principalement d’Ahuntsic-Cartieville, est toujours bien présent.

En janvier dernier, à quelques jours du dépôt du rapport du BAPE au ministre David Heurtel, le fondateur d’Équiterre, Steven Guilbeault, a évoqué l’investissement de 500 à 600 M $ du gouvernement québécois dans le projet comme d’un «bar ouvert» et surtout inapproprié en cette période de compressions budgétaires (journal Métro 11 janvier 2015).

La présence du maire de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, Pierre Gagnier, appuyant le projet, au point de presse de la couronne nord mardi 3 février dernier, a attisé les opposants.

Le directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki, Karel Mayrand, qui est résident d’Ahuntsic, s’en est pris au premier magistrat Gagnier rappelant que l’arrondissement présentait l’un des pires bilans routiers de l’île de Montréal et que le projet était loin de faire l’unanimité dans le secteur soulignant à ce sujet la pétition de plus de 5 000 noms soumise au maire Denis Coderre et au ministre Robert Poëti. (Huffington Post Québec 4 février 2015).

Par voie de communiqué, le parti Projet Montréal s’en est pris également au maire Gagnier.

«Si le maire d'Ahuntsic-Cartierville n'est pas à l'écoute de ses concitoyens, qui l'ont élu, qui écoute-t-il?», a déclaré, entre autres, la conseillère de Projet Montréal dans Ahuntsic, Émilie Thuillier.

L’élue rappelle que tous les résidents et organismes qui ont participé aux audiences publiques du Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) à Ahuntsic ont dénoncé le projet de prolongement de l'autoroute 19.

À Laval, le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval avait, aussi, manifesté son opposition au projet, tel que présenté, lors des audiences du BAPE.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

2 février 2023

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius. Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la ...

2 février 2023

Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...