Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une deuxième vie pour les ordinateurs du Collège Montmorency

durée 14h53
6 mars 2017
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Des étudiantes et étudiants du Collège Montmorency peuvent bénéficier gratuitement d’un ordinateur recyclé grâce au nouveau projet Dons d’ordinateurs, deuxième vie (DO2) qui vient de voir le jour avec l’appui de plusieurs membres du personnel du Collège.  

Le principe de ce projet est simple : donner un coup de pouce à des étudiants dans le besoin tout en assurant une deuxième vie aux ordinateurs du Collège. Chaque année, plusieurs ordinateurs prenaient le chemin de la récupération. Ces ordinateurs sont maintenant remis à neuf et redonnés à des étudiants pour les appuyer dans leur cheminement scolaire. Bien qu’elle n’en soit qu’à sa première année, cette initiative permettra de remettre en fonction plus de 80 ordinateurs et de venir en aide à autant d’étudiants.  

Le projet Dons d’ordinateurs, deuxième vie est le fruit d’une collaboration bien orchestrée entre divers services du Collège. Des étudiants du Département de technologie du génie électrique démontent bénévolement les ordinateurs usagés pour en assembler de nouveaux avec les meilleures composantes disponibles.  
 
En parallèle, des employés du Collège ont la possibilité de recommander des étudiants pour qu’ils bénéficient du programme. Divers critères de sélection sont appliqués : les étudiants ayant des difficultés financières, ayant des enfants, ayant des besoins psychosociaux ou des limitations fonctionnelles sont privilégiés.  

Un geste pour les étudiants « Nous avons déjà donné une cinquantaine d’ordinateurs à des étudiants qui, sans nous, n’en auraient pas à la maison », mentionne un des instigateurs du programme, le conseiller en services adaptés, Luc Thomas.  

«Ce projet est un bel exemple de coopération et d’entraide entre étudiants, ajoute l’agent de service social, Frédérick Lapointe. En impliquant plusieurs acteurs du Collège, il aide à la réussite scolaire.» 

Pour assurer que les étudiants obtiennent un ordinateur pleinement fonctionnel tout en respectant les licences logicielles, le système d’exploitation Linux et une quarantaine de logiciels libres sont installés sur les appareils. Une courte formation a été donnée aux étudiants et du soutien technique leur est aussi offert. 

Un engagement écologique Le Collège s’est doté d’un Plan stratégique 2014-2020 dans lequel il a pris l’engagement d’être un chef de file engagé dans son milieu et d’atteindre des objectifs d’écocitoyenneté. Le programme DO2 se situe pleinement dans cette optique.  

De plus, comme il faut généralement trois ordinateurs usagés pour en reconstituer deux, le Collège Montmorency a l’intention de mettre sur pied un programme de recyclage du matériel informatique, ainsi que des pièces excédentaires qui seront générées par le programme DO2.  
-

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • K
    Klaus
    temps Il y a 5 ans
    Bravo, c'est un exemple à suivre ! Et du coup, on se libère de Microsoft et des logiciels propriétaires...

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...