Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Laval poursuit ses efforts pour lutter contre les changements climatiques

durée 14h00
19 avril 2018
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval reconduit cette année la collecte des appareils réfrigérants ainsi que la subvention accordée pour le remplacement d’un système de chauffage résidentiel au mazout par un système électrique ou utilisant des énergies renouvelables.

Ces deux initiatives mises en place l’an dernier sont financées grâce aux revenus générés par le programme de compensation des gaz à effet de serre (GES) instauré par la Ville.

« La réduction des émissions de gaz à effet de serre est un réel enjeu dans la lutte aux changements climatiques. Nous avons les moyens de mettre en place des programmes performants qui sont à la fois avantageux pour les citoyens et la planète. Notre programme de compensation des GES est une initiative unique au Canada », explique Virginie Dufour, membre du comité exécutif, conseillère de Sainte-Rose et responsable des dossiers environnementaux.

Programme de compensation des gaz à effet de serre

En 2011, la Ville a mis en place un programme visant à compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au développement du territoire lavallois. À cet effet, une tarification spécifique est imposée aux promoteurs lors d’une demande de permis de raccordement. Les revenus ainsi générés sont mis en réserve et permettent le financement de projets de réduction des GES mis en oeuvre par la Ville.

Service de collecte des appareils réfrigérants

En raison des halocarbures qu’ils contiennent, les appareils réfrigérants ne peuvent pas être ramassés par le service régulier de collecte des ordures. Laissés à tort en bordure de rue, ils sont bien souvent collectés par des ferrailleurs qui en retirent le métal sans nécessairement veiller à ce que les gaz réfrigérants soient récupérés. La Ville propose donc un service exclusivement dédié à ces appareils, le tout offert gratuitement. Parmi ces appareils, on retrouve notamment  les réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, refroidisseurs, déshumidificateurs, thermopompes, compresseurs, celliers et glacières électriques.

« À titre d’exemple, grâce à notre service de collecte, le traitement de deux réfrigérateurs empêchera le rejet de 3,3 tonnes d’halocarbures dans l’atmosphère, ce qui équivaut à retirer une voiture de la circulation pendant un an », se réjouit Virginie Dufour.

Pour se prévaloir du service, les citoyens doivent communiquer avec le 311 afin que leur soit attribuée une journée de collecte, laquelle aura lieu chaque semaine. Le jour prévu, les citoyens n’auront qu’à laisser leur appareil à l’endroit indiqué sur leur terrain. Un camion le ramassera et l’apportera chez PureSphara, où les halocarbures seront captés et détruits de façon respectueuse pour l’environnement. Les pièces de l’appareil, quant à elles, seront réutilisées ou recyclées.

Informations complémentaires sur le service de collecte : https://www.laval.ca/Pages/Fr/Citoyens/appareils-refrigerants.aspx

Subvention pour le remplacement des systèmes de chauffage au mazout

En se conformant aux conditions d’admissibilité, les citoyens lavallois désireux de remplacer leur système de chauffage polluant peuvent profiter d’une subvention pouvant atteindre jusqu’à 1 000 $ selon le type de bâtiment.

Sur le territoire Lavallois uniquement, plus de 18 000 bâtiments résidentiels utilisent du mazout dans leur système de chauffage, ce qui donne un potentiel de réduction de plus de 85 000 tonnes équivalentes de CO2.

Informations complémentaires sur la demande de subvention : https://www.laval.ca/Pages/Fr/Citoyens/chauffage-au-mazout.aspx

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

10 août 2022

Interdiction de plastiques à usage unique: les fabricants contestent en cour fédérale

Plus d'une vingtaine de fabricants de produits en plastique demandent à la Cour fédérale de mettre fin au plan d'Ottawa visant à interdire plusieurs articles à usage unique, notamment les pailles, les ustensiles et les contenants en polystyrènede repas à emporter. Il s'agit de la deuxième contestation devant les tribunaux d'un regroupement de ...