Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2018 - 21:44

3 astuces pour vos missions de traduction

Texte commandité

Vous collaborez à l’international ? Vous avez souvent besoin de traduire des documents en une ou plusieurs langues ? Afin de profiter de compétences d’experts, vous avez tout intérêt à choisir une agence de traduction professionnelle à Montréal. Et pour que tout se déroule de manière optimale, appliquez ces 3 astuces pour vos missions de traduction :

1.   Un texte original parfaitement finalisé

Pour commencer, il est essentiel que le texte à traduire soit totalement finalisé avant d’être traduit. La raison est simple : si vous faites des modifications dans votre texte initial alors que la traduction est en cours voire déjà terminée, il faudra y répercuter tous vos changements. Au-delà de la perte de temps et de productivité, vous augmentez aussi les risques d’erreurs, d’oublis et de traductions erronées.

 

Lorsque vous devez faire traduire un document, veillez donc à fournir un texte parfaitement finalisé en langue originale.

2.   Un contexte clair

Ensuite, si vous confiez une mission de traduction à quelqu’un, il faut absolument lui fournir des éléments de contexte : objectif du texte, audience, problématique éventuelle, registre de langage, etc. Ce qui vous semble évident ne l’est pas forcément pour une personne extérieure. Si vous voulez que la traduction reflète fidèlement le sens de votre texte original, vous devez donc fournir un minimum de contexte au traducteur.

 

Si cela est pertinent, vous pouvez même spécifier les éventuels termes spécifiques à votre secteur ou à votre activité. Toutes ces précisions permettront au traducteur de mieux comprendre la signification du document, de choisir les formulations les plus adéquates et d’employer les meilleurs termes.

3.   Le choix du traducteur

Pour finir, la qualité de votre traduction va évidemment dépendre du choix de votre prestataire. Pour des questions de crédibilité et d’image auprès des personnes qui liront vos traductions professionnelles (clients, prospects, investisseurs, collaborateurs, etc.), vous devez absolument privilégier la qualité !

 

Idéalement, préférez un traducteur qualifié, ayant une bonne réputation. De plus, il est préférable que le traducteur soit natif de la langue cible, même si ce point n’est pas forcément obligatoire.

 

Enfin, si le document à traduire comprend un jargon très spécifique à un secteur d’activité, mieux vaut sélectionner un traducteur spécialisé. On trouve par exemple des traducteurs juridiques, médicaux, commerciaux, etc. Cela vous garantira un meilleur résultat.

.

Grâce à ces 3 astuces, vos traductions seront à la hauteur de vos attentes

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.