Publicité
30 janvier 2019 - 10:05 | Mis à jour : 2 février 2019 - 10:02

Un nouvel appui financier d’un million de dollars pour assurer l’intégrité structurale des propriétés

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal a adopté le 15 janvier dernier un budget d’un million de dollars pour la mise en œuvre, en collaboration avec la Société d’habitation du Québec (SHQ), du programme Rénovation Québec « maisons lézardées », visant les maisons dont les fondations sont endommagées en raison de l’affaissement du sol.

Les Lavallois propriétaires d’un tel bâtiment ont jusqu’au 18 mars 2019 pour se prévaloir d’une aide financière représentant les deux tiers du coût total des travaux de réparation, jusqu’à un maximum de 35 000 $.

« Cette subvention permettra d’offrir un important répit financier aux Lavallois qui vivent des moments particulièrement difficiles dus à des dommages subis aux fondations de leur propriété. Nous sommes certains que les sommes allouées au programme permettront à un maximum de citoyens affectés de restaurer l’intégrité et la sécurité de leur bâtiment », mentionne Virginie Dufour, membre du comité exécutif et conseillère municipale de Sainte-Rose.

Principaux critères d’admissibilité

  • Être propriétaire d’une résidence d’un (1) à quatre (4) logements et le demeurer jusqu’au paiement de l’aide financière (pour tous les propriétaires);
  • Avoir fait des travaux au maximum un (1) an avant l’entrée en vigueur du présent règlement, ou prévoir de faire les travaux suivant l’acceptation de la demande d’aide financière et la délivrance du permis de rénovation résidentielle;
  • Avoir déboursé ou prévu des dépenses d’un montant d’au moins 5 000 $ pour les travaux;
  • Avoir installé ou prévu d’installer au moins un (1) pieu;
  • Avoir fait une demande de permis de construction.

Les Lavallois qui souhaitent faire une demande de subvention doivent remplir le formulaire prévu à cet effet et le transmettre à l’aide du lien Transmission électronique de demande de permis/certificat.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.