Publicité
19 février 2019 - 08:44 | Mis à jour : 12:12

C’est mission accomplie pour la grande campagne de financement des organismes lavallois.

Près de 220 000 $ pour les organismes lavallois

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le 17 février, le cinéma Cinéplex Laval a accueilli de nombreuses familles lors de l’activité récompensant les jeunes et les bénévoles d’organismes lavallois qui ont participé à la vente de billets. Stéphane Boyer, président d’honneur d’Objectif Zénith accompagné de généreux partenaires y a dévoilé le montant récolté, soit 219 390 $. Cette somme servira à financer les projets que 84 organismes souhaitent réaliser.

Seule campagne de financement clé en main soutenant les organismes sportifs, communautaires et culturels de Laval, Objectif Zénith permet le financement des divers projets et activités de ces associations. Fait à noter, la toute première campagne de financement des organismes lavallois a eu lieu en 1972 et a été transformée au fil des ans. Depuis sa création, 4 810 097, 35 $ ont été amassés au profit des organismes du territoire.

Activités à venir

  • 20 février : Surveillez la page Facebook de la Ville de Laval pour voir le tirage de 25 000 $ en prix en direct à 18h (facebook.com/villedelavalpageofficielle).
  • 20 mars : Les gagnants d’Objectif Zénith recevront leur prix à l’occasion d’une cérémonie officielle, à l’hôtel de ville. La Banque Nationale du Canada procèdera également à la remise de trois bourses totalisant 5 000 $, lesquelles seront tirées au sort parmi les organismes ayant participé à la campagne de financement.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.