Publicité
26 février 2019 - 10:00 | Mis à jour : 10:18

Navette au centre-ville et gratuité pour les enfants sur tout le réseau de la STL

Semaine de relâche : Transport gratuit à Laval

Par Jessica Brisson, Journaliste

Pour la relâche scolaire, qui se déroulera du 2 au 10 mars, la Société de transport de Laval (STL) propose de vous faciliter la vie et d’épargner quelques dollars pour mieux profiter de ces précieux jours de congé.

La ligne 360, qui fait la boucle autour du centre-ville de Laval, vous offre le transport gratuit, à volonté, tous les jours de la relâche du 2 au 10 mars inclusivement. Aucune condition ne s’applique, aucune inscription nécessaire. Pour une séance de magasinage au Carrefour Laval, pour une activité surprenante au Centropolis ou pour un souper en famille, tout le monde est bienvenu, visiteurs et Lavallois de tout âge.

Départs toutes les 20 minutes à partir du terminus Montmorency. De plus, saviez-vous que la navette 360 est en service à l’année tous les weekends et jours fériés ? Pour les horaires et la carte du trajet, visitez le stl.laval.qc.ca/360 .

Transport gratuit pour les enfants

Durant toute la semaine et ce, sur tout le réseau régulier de la STL, jusqu’à cinq enfants de 11 ans ou moins pourront voyager gratuitement lorsqu’ils seront accompagnés d’un adulte détenteur d’un titre valide de la STL.  Cette offre est également en vigueur à l’année tous les weekends et jours fériés.

Horaire d'autobus

Pour obtenir les horaires en temps réel en tout temps, envoyez un texto au 511785 en écrivant simplement le numéro à 5 chiffres de votre arrêt. Cette information est également disponible via le système téléphonique automatisé au 450 686-1000. La section Horaires et trajets sur notre site web vous fournira également les informations temps réel, en plus d’une carte interactive pour suivre les déplacements des prochains autobus.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.