Publicité
19 avril 2019 - 13:20

Les Lavallois invités à se préparer

Les Lavallois dans les zones inondables doivent prendre action

Les prévisions d’une hausse des niveaux d’eau et des débits sur les rivières des Mille-Îles et des Prairies pourraient provoquer d’importantes inondations à Laval. Les Lavallois dans les zones inondables identifiées doivent prendre action le plus tôt possible et mettre en place les mesures préventives nécessaires afin de protéger leurs biens.

Mesures déployées dans les zones identifiées

  • Vigies en porte-à-porte pour détecter les enjeux de sécurité et de santé : depuis le 18 avril, 204 maisons ont été visitées à Laval-Ouest et Laval-sur-le-Lac, et le 19 avril, 324 résidences seront visitées dans les secteurs de Fabreville/Sainte-Rose;
  • Ouverture du centre Accès à Laval-Ouest comme lieu de services et d’information, avec présence de la Croix-Rouge à compter du 20 avril, à 7 h;
  • La distribution de sacs de sable a débuté et se fera dans l’ensemble des zones de planification des opérations (A, B, C et D);
  • Communications automatisées aux citoyens par téléphone;
  • Fermeture des rues inondées et surveillance des sites sensibles;
  • Carte interactive de planification des opérations lors des inondations.

Les experts surveillent de près la situation 24 heures sur 24 afin de détecter toute situation problématique. Les services d’urgence et le 311 sont prêts à répondre aux citoyens qui auraient des questions. Une page Web est mise à jour chaque heure et constitue la référence en cette période de crise : www.inondations.laval.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.