Publicité
28 mai 2019 - 14:47 | Mis à jour : 14:55

Nouveau nom, nouvelle identité visuelle

Le CRCL change de nom et devient Culture Laval!

Par Salle des nouvelles

Le Conseil régional de la culture de Laval (CRCL) est heureux de présenter sa nouvelle identité visuelle, associée à son nouveau nom, Culture Laval.

 

Cette nouvelle identité permettra au CRCL de s’accorder au nouveau positionnement du Réseau Québec culture qui regroupe l’ensemble des conseils régionaux de la province. Il s’agit également d’une belle opportunité de repenser la stratégie de communication de l’organisme et d’actualiser notre site Web.

 

Les travaux entourant ce changement d’identité ont débuté en début d’année. Le mandat a été confié à Simon Roy pour la direction artistique, Manon Louart pour la vidéo en motion design et Exartum pour la réalisation du site web.

 

« Nouveau nom, nouvelle identité visuelle : une belle façon de marquer ce nouveau chapitre de notre développement et de souligner notre appartenance au Réseau Québec culture! »

- Marianne Coineau, directrice générale

« L'idée derrière cette nouvelle signature était d'une part de symboliser la mission de Culture Laval, celle d'élever la culture, de la faire grandir et de l'amener plus haut, mais aussi d'affirmer fièrement la position géographique de Laval. »

- Simon Roy, directeur artistique

 

Fondé en 2014, Culture Laval agit à titre de partenaire privilégié en matière de développement culturel sur le territoire lavallois. Sa mission consiste à rassembler, concerter, représenter, conseiller et accompagner les acteurs du milieu culturel lavallois et leurs partenaires afin de favoriser l’essor de la culture au bénéfice des citoyens, le tout dans une perspective de développement durable.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.