Publicité
6 juillet 2019 - 14:00

Jana Abdul-Rahim remporte l’une des 20 bourses d’études TD pour le leadership communautaire

Par Salle des nouvelles

Le 28 mai dernier, Jana Abdul-Rahim a remporté l’une des 20 bourses d’études TD pour le leadership communautaire remises chaque année à des étudiants canadiens impliqués dans leur collectivité. Grâce, entre autres, à son implication auprès d’Amnistie internationale, Jana recevra une bourse pouvant atteindre une valeur de 70 000 $, notamment pour payer ses droits de scolarité et ses frais de subsistance pendant la durée de ses études postsecondaires.

Résidente de Laval, Jana Abdul-Rahim est une jeune femme d’exception. Son leadership, sa persévérance hors du commun et son implication exemplaire dans la communauté lui ont récemment valu une grande reconnaissance qui la suivra pour de nombreuses années!

Une représentation et une participation active des minorités dans les instances décisionnelles 

« Étant la fille de deux réfugiés palestiniens, j'ai compris il y a longtemps que Jana, la fille musulmane et palestinienne, devait faire des d'efforts pour se faire entendre, a souligné Jana. Heureusement, j'ai eu le privilège de m’entourer de personnes inclusives qui m’ont motivée. Maintenant, je veux offrir cette opportunité à d'autres. »

Depuis 3 ans, Jana fait partie du comité national des jeunes d'Amnistie internationale, où elle contribue à la conception des formations des jeunes, afin qu’ils aient une compréhension des différences de privilège et du pouvoir participatif dans la collectivité. Récemment, elle s’est jointe au conseil d'administration du comité, notamment afin d'y encourager les candidatures issues de minorités.

 

En plus de son implication pour la défense des droits humains, comme son frère a la trisomie 21, Jana est particulièrement sensibilisée au capacitisme, une forme de discrimination, de préjugé ou de traitement défavorable très peu reconnue contre les personnes vivant un handicap. Chaque année, elle coorganise un spectacle-bénéfice afin d'amasser des fonds pour différents organismes œuvrant pour la déficience intellectuelle et d'informer le public sur les discriminations vécues quotidiennement par les personnes avec une déficience ainsi que les difficultés éprouvées par les membres de leur famille.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.