Publicité
11 octobre 2019 - 05:00

Publi-Formation

En 8 mois, les logiciels de gestion n'auront plus de secrets pour vous

Dans un contexte d’évolution rapide et constante des technologies, le programme de perfectionnement en utilisation des logiciels de gestion de la Formation continue du Cégep Gérald-Godin a été développé afin de donner aux participants les compétences supplémentaires en bureautique pour leur permettre de se positionner favorablement sur le marché du travail.

En tenant compte de l’évolution continue des outils et des méthodes de travail dans le domaine de la bureautique, ce programme vise également à former des travailleuses et des travailleurs capables de s’adapter aux changements constants des technologies.

L’attestation d’études collégiales en perfectionnement en utilisation des logiciels de gestion s’adresse aux personnes qui désirent mettre à jour leurs compétences dans le domaine de la bureautique pour être efficaces dans un bureau informatisé.  À la fin du programme, les participants sont en mesure d’utiliser les logiciels de la suite Office 2016, afin d’effectuer les tâches administratives plus efficacement.

Inscrivez-vous maintenant!

D'une durée de huit mois, à raison de deux soirs par semaine, le programme de perfectionnement en utilisation des logiciels de gestion s'adresse aux personnes désirant accéder à un emploi de bureau.

Il est conçu à la fois pour des personnes qui possèdent de l’expérience dans ce domaine et pour celles qui n’en ont pas. Le programme permettra aux participants de développer de nouvelles compétences ou de les actualiser, selon le cas, et d’obtenir une reconnaissance officielle de leurs acquis.

Ce programme vous intéresse? Pour savoir comment vous y inscrire, visitez le cgodin.qc.ca/formation-continue.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.