Publicité
22 novembre 2019 - 06:00

À l’occasion du 62e Mérite sportif lavallois

Laval honore 135 athlètes et entraîneurs

Par Salle des nouvelles

Le 19 novembre, 135 médailles ont été remises lors de la 62e soirée du Mérite sportif lavallois. Yannick Langlois, conseiller municipal de L’Orée-des-Bois, et Geneviève Cossette, présidente de Sports Laval, ont accueilli les athlètes et entraîneurs honorés. L’invitée d’honneur de la soirée, la gymnaste internationale Laurie Denommée, a pour sa part livré un témoignage inspirant.

Médailles d’or, d’argent et de bronze dans neuf disciplines

En tout, neuf disciplines sportives ont été mises en lumière lors de la soirée : athlétisme, soccer, patinage artistique, gymnastique, patin à roues alignées, sauvetage sportif, cyclisme, judo et natation artistique. Des 135 médailles remises, 6 étaient d’or, 17 d’argent et 112 de bronze.

Prix Pierre-Marchand pour le gymnaste William Émard 

Le récipiendaire du prix Pierre-Marchand, le gymnaste William Émard, a reçu le trophée honorifique des mains de Pierre Marchand lui-même. Après six mois de réadaptation dus à une opération subie à l’épaule à la fin de 2018, le Lavallois, grâce à son travail acharné, a réussi son retour à la compétition. Ses performances en 2019, dont les trois médailles remportées à Élite Canada en juillet, lui ont d’ailleurs permis d’atteindre son objectif de qualification pour les Championnats du monde.

Remis une fois par année, le prix Pierre-Marchand récompense une personne ou une organisation s’étant distinguée par sa persistance à pratiquer sa discipline malgré les épreuves de la vie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.