Publicité
2 janvier 2020 - 09:06

Texte commandité

3 causes du stress chez l'enfant

 

Plus d’un tiers de nos enfants et ados sont en situation de stress aujourd’hui. Cela est dû principalement à nos propres rythmes de vie, sources de stress perturbant ainsi leur équilibre physique et psychologique. Et c’est pire quand d’autres évènements s’y ajoutent. Si les réactions au stress sont toutes différentes, il ne faut pas pour autant les minimiser. Comment identifier les causes du stress et tenter de réduire leur impact ?

Qu’est-ce qu’une situation stressante ?

D’après les chercheurs, trois conditions doivent être remplies pour créer une situation de stress : il s’agit d’une nouvelle ayant un caractère imprévisible et sur laquelle on ne peut exercer aucun contrôle. La production d’adrénaline soudaine provoque la colère et la sécrétion de cortisol un sentiment d’insécurité, de tristesse et de peur. Ces émotions se répercutent alors sur le comportement avec pour conséquence la perte de confiance, l’agressivité, la perte d’envie de jouer, l’inhibition, l’isolement… Une exposition prolongée au cortisol peut modifier le métabolisme et les défenses immunitaires. Les troubles les plus visibles sont les troubles du sommeil, de la mémoire, les TOC ou encore le développement de maladies chroniques ou auto-immunes.

Quelles sont les sources de stress ?

  1. Un milieu familial instable : les disputes, les cris, une éducation trop rigide ou par la peur sont propres à générer du stress chez l’enfant. Il en est de même avec l’arrivée d’un bébé, des responsabilités trop précoces, un décès, une maladie, une séparation. Il ne faut pas négliger non plus le stress professionnel des parents qui se répercutent sur l’enfant ou le manque de temps à lui consacrer.
  2. L’école est le lieu de l’apprentissage de la vie, avec les doutes et les situations de violence. On peut citer la difficulté à se faire des amis, le harcèlement, la pression de la réussite induite par les parents…
  3. La peur de l’inconnu est anxiogène. Si le médecin de famille par exemple est familier à l’enfant depuis la toute petite enfance, il n’en est rien du dentiste ! Surtout si les parents lui transmettent leurs propres angoisses. En planifiant les visites chez un dentiste pour enfant, il sera habitué à y aller et n’éprouvera plus aucun stress. D’autres situations comme le déménagement de la famille, le changement d’école, l’obligation de quitter ses amis sont source de stress.

C’est par le dialogue, l’écoute et l’attention que l’on évitera au maximum de générer du stress chez l’enfant.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.