Publicité

21 février 2020 - 15:00

Programmation de la Table de concertation de Laval en condition féminine

Pleins feux sur la journée Internationale des droits des femmes

Par Salle des nouvelles

La Table de concertation de Laval en condition féminine (TCLCF) a annoncé hier les activités qui auront lieu à Laval dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes et de la Marche mondiale des femmes 2020.

Depuis plus de 10 ans, la TCLCF assure le leadership, avec ses membres, de l’organisation d’un événement régional féministe, qui s’adresse tant aux organismes qu’à la population, pour souligner la Journée internationale des droits des femmes. Cette année, la TCLCF organise non pas une, mais deux activités.

Tout d’abord, les Lavalloises sont invitées au lancement de la programmation des activités du Réseau Lavalloises d’influence. Ce réseau mis sur pied par la TCLCF en 2007 a pour objectif d’outiller et de réseauter les femmes intéressées à s’impliquer au sein des sphères de pouvoir.

Les activités du réseau vont s’échelonner sur une période d’un an et demi, soit jusqu’en juin 2021, en vue notamment des élections municipales de 2021. Plusieurs activités sont prévues, telles que des soirées de réseautage, des formations en communication et en leadership et des conférences. La soirée de lancement aura lieu le 12 mars prochain, sous la présidence d’honneur de Sandra El-Helou, conseillère municipale de Souvenir-Labelle, élue responsable du dossier de la condition féminine à Laval.

Solidarité avec les femmes autochtones et 5e Marche mondiale

Ensuite, la TCLCF soulignera aussi la journée internationale des droits des femmes en solidarité avec les femmes autochtones. L’organisme Femmes Autochtones Québec animera, le 19 mars prochain, l’atelier le Cercle et la Boite, atelier immersif et interactif visant à sensibiliser aux effets de la colonisation. Cet atelier sera accompagné d’un espace plus festif sous la forme d’un souper-spectacle, célébrant l’art produit par des femmes autochtones. Ce sera l’occasion de déguster des plats à saveur autochtone et d’entendre la musique et les chants d’artistes autochtones.

La journée Internationale des femmes 2020 revêt une signification toute particulière cette année car elle marque aussi le lancement de la 5e action internationale de la Marche mondiale des femmes, vaste mouvement de mobilisation féministe planétaire. Réunies sous le slogan "Nous résistons pour vivre, nous marchons pour transformer !", des milliers de femmes de par le monde, ainsi que la TCLCF et ses membres, seront en marche.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.