Publicité

4 mars 2020 - 12:00

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 avril

Top départ du concours "Mon quartier fleuri"

Par Salle des nouvelles

Toutes les personnes passionnées d’horticulture et résidant à Laval sont invitées à s’inscrire au concours Mon quartier fleuri, qui vise l’embellissement des milieux de vie et la participation citoyenne. Pour une 4e année consécutive, douze sites à fleurir ont été ciblés aux quatre coins de la ville. Les participants ont jusqu’au 5 avril pour s’inscrire.

« Je suis très heureux de voir ce concours devenir une tradition ! Il nous permet de découvrir et de mettre en valeur le talent et la créativité des horticulteurs lavallois, et ce, sur des emplacements de choix », s’enthousiasme Ray Khalil, conseiller de Sainte-Dorothée, membre du comité exécutif et responsable des dossiers liés à l’agriculture ainsi qu’aux parcs et espaces verts. « En l’espace de quelques mois, cette petite compétition entre les quartiers fait naître des concepts originaux et inspirants, pour le plus grand plaisir des citoyens et des passants », conclut-il.

3 000 $ alloués par la Ville à chacune des 12 équipes

En tout, douze équipes seront formées et chacune d’elle pourra compter sur le soutien d’un technicien en horticulture pour l’idéation du concept avant la journée de plantation, qui est prévue le 6 juin. La Ville de Laval allouera 3 000 $ à chaque équipe pour l’achat auprès de fournisseurs locaux de fleurs, de végétaux et des éléments inertes.

Chacune des plates-bandes sera préalablement préparée par le Service des travaux publics de la Ville, qui s'occupera également de l’arrosage et du désherbage de l’aménagement pendant toute la belle saison.

L'équipe gagnante recevra un chèque-cadeau de 200 $ des Serres Lavoie pour chaque membre; l'équipe Coup de coeur du public aura un chèque-cadeau de 100 $ pour chaque membre, et le tirage au sort parmi tous les participants offrira deux formations sur mesure offertes par le Centre de formation horticole de Laval.

Pour s’inscrire, voir les emplacements des sites ou consulter les règlements sur le site web de la Ville d’ici le 5 avril.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.