Publicité

31 mars 2020 - 11:12 | Mis à jour : 11:34

PANDÉMIE COVID-19

Laval maintient ses collectes de matières résiduelles

Par Salle des nouvelles

Malgré la crise actuelle, la Ville de Laval maintient ses collectes de matières résiduelles, soit celles des ordures, du recyclage et des matières organiques, selon l’horaire habituel.

Le centre de tri des matières recyclables desservant Laval, Tricentris, ayant été identifié comme un fournisseur de services essentiel, les citoyens peuvent continuer à déposer leurs matières recyclables en toute quiétude dans leur bac bleu.

Par contre, afin de protéger la santé des travailleurs et de s’assurer de pouvoir maintenir ces services tout au long de la crise sanitaire, la Ville demande aux citoyens de collaborer et de suivre les consignes suivantes :

  • Déposez toutes les ordures, qu’elles soient dans une poubelle ou non, dans des sacs de plastique fermés;
  • Ne mettez aucun mouchoir, masque, gant ou lingette dans le bac bleu ou dans le bac brun;
  • Évitez de mettre au bord du chemin de gros objets encombrants, comme des meubles et des électroménagers;
  • Évitez de mettre des matières excédentaires à côté du bac brun;
  • Déposez vos bacs et vos poubelles au bord du chemin la veille de la collecte, et assurez-vous de bien les séparer, en les disposant de chaque côté de votre entrée.

Retour de la collecte hebdomadaire des matières organiques

À compter du lundi 6 avril, la collecte des matières organiques reprendra son horaire estival. Les citoyens pourront donc déposer leur bac brun en bordure de rue chaque semaine, et ce, jusqu’en novembre prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.