Publicité

6 juin 2020 - 10:00

Pendant la crise sanitaire

Le député de Laval-des-Rapides, Saul Polo, soutient sa communauté

Par Salle des nouvelles

Le soutien du député s’est traduit par une aide financière d’urgence de 72 000$ aux organismes de Laval-des-Rapides et de Pont-Viau, notamment pour l’achat de denrées alimentaires pour une tranche de la population plus vulnérable.

Cette aide financière a également servi à l’achat de tablettes pour briser l’isolement des aînés et à l’achat d’équipements de protection pour les citoyens.

L’aide financière est une partie des efforts mis en place. Lui et son équipe ont assuré un soutien téléphonique quotidien aux citoyens de la circonscription, et ont effectué des appels aux résidences pour personnes âgées et aux aînés en résidence privée pour veiller à leurs besoins.

La création du groupe Facebook "Achat Local | Laval-des-Rapides " est une mesure mise en place pour favoriser l’entraide et l’achat local en ces temps de pandémie. Une mise à jour de l’évolution locale de la crise et des points de presse des gouvernements est également publiée quotidiennement sur sa page Facebook de député pour tenir informés ses concitoyens.

D’autres initiatives seront dévoilées dans les semaines à venir. « Je tiens à souligner la solidarité citoyenne et le dévouement des organismes de ma circonscription durant cette période difficile », a déclaré le député de Laval-des-Rapides.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.