Publicité

8 juin 2020 - 14:06

Dans le cadre des semaines de reconnaissance du personnel du milieu de la santé

Une journée de reconnaissance réinventée pour les employés du CHSLD de Laval

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre des semaines de reconnaissance du personnel du milieu de la santé, le CHSLD de Laval a tenu récemment à témoigner sa gratitude envers ses employés et les remercier pour leur engagement et leur travail exceptionnel.

Au cœur d’une lutte mondiale contre la COVID-19, le CHSLD de Laval pense qu'il est essentiel de souligner le dévouement de ses employés. Dans le cadre des semaines de reconnaissance du personnel du milieu de la santé, le CHSLD organise chaque année des activités pour souligner l’apport de ses employés.

Barbecue annuel : une tradition réinventée en temps de COVID-19

Le barbecue de reconnaissance est l'un des rendez-vous annuels tant attendus par les employés du CHSLD de Laval. Un évènement où tous se réunissent pour un bon dîner et de nombreuses activités qui n’auraient pu, à priori, avoir lieu cette année. Toutefois, la direction tenait à souligner le travail exceptionnel de ces employés qui font, tout un chacun, une grande différence, surtout dans le contexte actuel.

L’équipe de direction a donc dû repenser le classique barbecue et les employés ont pu se régaler au foodtruck Le Quai Roulant. De plus, les ils se sont mis à l’épreuve avec des jeux stimulants sans contact.

Pour Jean Nadon, directeur général du CHSLD de Laval, il n’était pas question de manquer l’occasion de souligner le bon travail de toute l’équipe : « Alors qu'aucun de nos résidents n'est atteint de la COVID-19 à ce jour, on tenait à reconnaitre l’investissement au quotidien de ces femmes et ces hommes qui veillent au bien-être de nos ainés. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.