Publicité

10 juin 2020 - 10:35

Trosi principes à respecter en tout temps

Reprise des sports organisés : Laval et les associations sportives en mode préparation

Par Salle des nouvelles

Depuis l’annonce du gouvernement du Québec concernant la reprise des sports organisés, la Ville, de concert avec les fédérations et les associations sportives, est à pied d’œuvre pour mettre en place les mesures nécessaires à la reprise graduelle de ces activités sur son territoire.

Ainsi, à partir de la mi-juin, les Lavallois pourront reprendre le chemin des terrains de baseball, de soccer, de pétanque et d’autres activités extérieures, mais sous forme de séances d’entraînement (pas de parties ni de compétitions, pour les sports d’équipe) et sans contact (par respect de la distanciation sociale) pour le moment. Les activités supervisées, dont les cours de yoga à l’extérieur et les activités de plein air guidées, seront également permises.
 
« Nos jeunes Lavallois retrouveront bientôt leur sport favori, et je m’en réjouis, souligne Marc Demers, maire de Laval. La Ville travaille avec les gestionnaires et les bénévoles des différentes associations sportives afin d’assurer une reprise sécuritaire. Plusieurs d’entre elles communiquent déjà avec leurs membres pour valider les inscriptions et planifier le déploiement des activités. Je demande aux Lavallois d’être patients, car il faut prendre le temps de bien faire les choses, et je tiens à remercier tous les bénévoles de leur précieuse collaboration ».
 
Des consignes à respecter

Trois principes devront être respectés en tout temps.  Le plus évident: les citoyens devront rester à la maison s’ils présentent des symptômes de la COVID-19. Ensuite, une désinfection des mains avec une solution hydroalcoolique durant au moins 20 secondes sera obligatoire à l'entrée du terrain. Enfin, les citoyens devront maintenir entre eux une distance de 2 mètres en tout temps.
 
Des mesures sanitaires spécifiques à chaque sport seront communiquées aux participants, aux entraîneurs et aux parents par les associations sportives.
 
Les moniteurs-surveillants des parcs assureront une vigie, et les terrains seront aménagés de façon à respecter la distanciation sociale. D’autres directives émises par les fédérations sportives et de l’affichage rappelant les règles d’usage se trouveront à l’entrée des plateaux sportifs extérieurs.
 
À chacun sa gourde d'eau

Les citoyens seront invités à apporter leur gourde lors de leur séance d’entraînement, puisque les fontaines d’eau adjacentes aux plateaux sportifs extérieurs sont fermées pour le moment.

Une ouverture progressive des fontaines est prévue dans les prochaines semaines, et elle sera faite en respect des consignes de la Direction nationale de la santé publique.
 
Toutefois, il sera possible d’utiliser le bloc sanitaire, dont la réouverture graduelle se fait présentement, lorsqu’un préposé est en poste pour la surveillance et l’entretien.
 
Considérant l’évolution rapide de la situation, visiter régulièrement laval.ca, sous « Sports et loisirs ».
 
Reprise des activités au Centre de la nature

Le Centre de la nature reprend vie lui aussi, avec la réouverture de ses aires de jeux pour petits et grands. Les stationnements sont ouverts aux Lavallois sur preuve de résidence.

Les blocs sanitaires sont accessibles aux visiteurs du parc. Dès le dimanche 14 juin, les pique-niques seront de nouveau permis dans les aires réservées à ces fins. Ici encore, toutes les activités sont encadrées par des mesures de prévention et de distanciation sociale afin de protéger la santé de chacun.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.