Publicité

22 juin 2020 - 17:15

Lancement du programme

La Ville dévoile l'initiative "Api" pour soutenir l’achat local

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval, en collaboration avec le Centre québécois d’innovation en commerce (CQIC), est fière de lancer le programme api : Achetons plus. Ici. Il s’agit d’une initiative économique durable et payante pour tout le monde qui est propulsée par Freebees. Dans les faits, api augmente le pouvoir d’achat des citoyens et soutient les commerçants de la région. Il permet à ces derniers de créer leur propre monnaie électronique pour récompenser et fidéliser leurs clients tout en stimulant l’économie lavalloise! 

Cette initiative, déployée sur l’ensemble du territoire lavallois, profitera à des entreprises de toute envergure grâce à son approche non limitative et son accessibilité. "Apiest un allié de l’achat local dans les boutiques et les magasins lavallois, c’est une solution à long terme qui utilise une plateforme éprouvée. L’objectif de la première phase de lancement est d’obtenir l’adhésion des commerçants de Laval, pour ensuite optimiser l’adhésion des consommateurs lavallois dès l’automne 2020.

Le programme, concrètement

"Api" permet aux commerçants de transformer l’expérience d’achat de leurs clients en leur permettant d’utiliser de l’argent virtuel. De cette façon, les commerçants obtiennent plus de revenus qu’avec un rabais typique à la vente, et leurs clients ont toujours un nouveau solde à dépenser; ils sont donc stimulés à revenir pour en profiter.

Dès leur adhésion, lors de l’implantation du programme, les entreprises sont accompagnées et elles ont accès à un module de gestion des communications et des promotions.

À noter que les commerçants peuvent profiter d’un tarif préférentiel en s’inscrivant au programme avant le 1er septembre 2020. Pour en apprendre davantage, il est possible de visiter le site achetonsplusici.com sur le programme et les entreprises admissibles.

« Nous sommes heureux d’être les premiers à mettre en place cette initiative économique, qui est un véritable vent de fraîcheur après les derniers mois , affirme Stéphane Boyer, vice-président du comité exécutif et responsable des dossiers économiques  relatifs au développement économique à la Ville de Laval. L’industrie du commerce occupe une place importante à Laval; on parle ici de près d’un emploi sur quatre. Ce sont avec des gestes concrets et durables que les entreprises réussiront à se relever, et la Ville de Laval est fière de mettre l’épaule à la roue ».

Le fruit d’un dur labeur

Le Centre québécois d’innovation en commerce (CQIC) travaille à l’implantation de cette initiative depuis déjà plusieurs mois : « À la suite de près d’un an de préparation, c’est un projet majeur qui vient à terme. Selon nous, api est le programme à mettre en place dans l’ensemble des municipalités du Québec, pour favoriser l’économie. Grâce à la plateforme Freebees, nous savons que l’initiative portera fruit et qu’il s’agit bel et bien d’une solution à long terme pour les commerces », soutient Carl Boutet, directeur général du CQIC.

La plateforme Freebees, une technologie québécoise en développement depuis plus de six ans, constitue un geste concret pour encourager l’économique d’ici.

Soutien des partenaires économiques locaux

L’initiative "Api" est aussi soutenue par des partenaires économiques essentiels à sa bonne implantation sur le territoire lavallois : Tourisme Laval, Saveurs de Laval et la Chambre de commerce et d’industrie de Laval.

« Tourisme Laval salue cette initiative économique. De fait, le programme "Api" sera lancé en primeur à Laval avant d’être étendu à l’échelle du Québec. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur des membres actifs au sein de notre association qui agiront à titre d’ambassadeurs du programme sur le territoire », souligne Geneviève Roy, présidente-directrice générale de Tourisme Laval. « Nos membres souhaitent depuis longtemps la mise en place d’un tel programme de fidélisation pour encourager l’achat local. En cette période critique pour notre industrie, nous avons confiance que ce projet dynamisera l’achalandage dans nos attraits touristiques. »

« Face aux nouveaux défis auxquels est confronté le commerce de détail, il nous faut soutenir et appuyer les commerçants lavallois. Nous devons également innover et sortir des sentiers battus. L’initiative annoncée aujourd’hui est un autre pas en ce sens. C’est un outil supplémentaire pour propulser une relance durable des entreprises à Laval et pour les mettre en contact d’une nouvelle manière avec la clientèle », a déclaré Caroline De Guire, présidente et directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.